HABANA

 

À compter de ce 1er septembre 2021, le Pr Didier Raoult est officiellement à la retraite, sa demande de vacations ayant été rejetée. A 69 ans, le célèbre microbiologiste français qui ne fait désormais plus partie d’Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille est donc libre d’intégrer officiellement le Centre international de recherches médicales de Franceville (Cirmf) en tant que responsable si la proposition lui est faite.

Le professeur Didier Raoult a officiellement été mis à la retraite ce 1er septembre 2021. © Eric TSCHAEN/REA

 

Né le 13 mars 1952 à Dakar au Sénégal, à 69 ans, Pr Didier Raoult est officiellement à la retraite, ceci d’autant plus que sa demande de vacation a été rejetée par la nouvelle direction de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM). Ce mercredi 1er septembre, alors qu’il semble encore se trouver au Gabon, invité par le Cirmf la semaine dernière, il n’est donc plus professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au sein d’Aix-Marseille Université et des hôpitaux universitaires de Marseille. Il n’est plus ni chef de service ni enseignant.

Pour ainsi dire, le Pr Raoult que la presse française a qualifié de rock star de la période Covid, sans nul doute à cause de ses positions peu communes et son look atypique (il porte notamment une chevalière en tête de mort), est libre d’accepter toutes propositions de travail d’où qu’elles viennent. Or, si le célèbre microbiologiste a récemment été invité à séjourner au Gabon pour un meeting scientifique portant sur les plausibles interactions, en matière de maladies, entre l’homme et les grands singes, rien ne dit que les autorités gabonaises ne lui proposeront pas d’intégrer officiellement une des équipes du Cirmf. Si ce n’est déjà fait.

En novembre 2020, il confiait d’ailleurs à Jeune Afrique qu’il suivait déjà avec un certain intérêt une équipe réalisant des recherches autour des primates au Gabon. Mieux, selon le Pr Lekana Douki le CIRMF et l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, dont le Pr Raoult est le directeur, collaborent depuis une décennie environ. Si le Français n’entend pas quitter son dernier poste à Marseille, en dépit des appels à démission de ses détracteurs, il pourrait aussi bien cumuler ses fonctions à l’IHU à celles du Cirmf.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire