HABANA

Après l’organisation des éditions 2018 et 2019, et le passage à vide de la saison 2020 du fait de la pandémie du Covid-19, les membres de la Mutualité clanique Oyeck (MCO) se sont retrouvés, le 15 mai dernier, à Ntoum, autour de plusieurs manifestations baptisées «Repas annuel de la MCO 2021 (Ram)». L’occasion pour les membres de cette communauté associative de resserrer les liens, de manifester la solidarité des uns envers les autres et de magnifier leur culture et tradition.

Se produisant devant les invités, un groupe traditionnel Oyeck, le 15 mai 2021, à Akonéki (Ntoum). © Gabonreview

 

Portée sur les fonts baptismaux depuis 1957 sous l’appellation de Collectif Oyeck, l’association communautaire devenue au fil du temps Mutualité clanique Oyeck (MCO) a organisé, le 15 mai dernier, à Akonéki, dans le premier arrondissement de Ntoum, son repas annuel. Une sorte de rendez-vous culturel mettant en exergue les principes du vivre ensemble, de solidarité, de valorisation des us et coutumes des descendants de Bewè-Be-Nzame.

Quelques moments forts du Repas annuel de la MCO 2021. © Gabonreview

Pour cette édition, des innovations majeures ont été effectuées. Notamment, la célébration d’une messe dédiée aux défunts, ainsi qu’une exposition photos retraçant la vie des anciens de cette communauté. À l’honneur de cette cérémonie, les visiteurs avaient droit aux mets du terroir, à l’usage de la langue fang, à la promotion des danses traditionnelles et tradi-modernes et au Mvett.

En ouverture de ce mini festival, le président de la MCO, Jean Baptiste Biyoghe-Bi-Mba, s’exprimant en langue Fang, traduite par son secrétaire général, Sosthène Maixant Ndong, a évoqué les enjeux de ces retrouvailles, la permanence des contacts, la solidarité et le vivre ensemble, la promotion des lignages, la connaissance des connexions avec les clans alliés. Il a par ailleurs salué l’intérêt grandissant que portent les membres de la MCO à leur repas annuel, tout en rassurant les invités sur le fait que la mutuelle continuera à développer d’autres activités durant le cours de cette année.

Le but de la Mutualité clanique Oyeck, qui regroupe les villages Cocobeach-Centre, Alen Coma, Adok Foula, Ongame, Nkoltang, NKoc-Aza Biyoghe Bi Ezome, Nkoc-Ebel, Meyang, Akonéki, entre autres, est de sauvegarder l’identité culturelle des groupes et sous-groupes du clan dans le principe de la connaissance des uns et des autres, de promouvoir le sens de la solidarité, du développement et du bien-être de chacun de ses membres.

Sur le plan économique, la MCO envisage de créer des unités de production, des coopératives commerciales et agricoles, tout en respectant les droits, les devoirs et la dignité de chacun au sein de l’association.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire