TATIE

 

Après 17 mois à la tête du ministère de la Défense nationale, celle qui présente un profil avec plus d’expérience dans le domaine de la finance et de l’économie sera chargée de conduire un gouvernement dont la principale mission sera, vraisemblablment, de poursuivre et même renforcer la stratégie nationale de riposte contre le Covid-19 dont l’impact négatif sur l’économie du pays ne fait plus aucun doute, mais surtout de relancer la machine économique dont les perspectives sont annoncées difficiles.

Rose Christiane Ossouka Raponda a été nommée Première ministre. © D.R.

 

À un mois de la célébration du 60e anniversaire de son Indépendance, le Gabon verra pour la première fois une femme diriger son gouvernement. Une femme Première ministre dans le pays, ça ne s’était jamais vu, en effet. Pourtant, c’est le choix qu’a fait Ali Bongo ce jeudi 16 juillet en nommant à ce poste prestigieux Rose Christiane Ossouka Raponda, en remplacement de Julien Nkoghe Bekale ayant passé un an et demi à ce même poste.

Ayant occupé, depuis le remaniement gouvernemental du 30 janvier 2019, le poste de ministre de la Défense nationale, dont elle bénéficiait d’ailleurs du titre de ministre d’État, l’ancienne maire de Libreville (2014-2019) est parmi les personnalités gabonaises que l’on dit bien intégrées. Elle bénéficierait du soutien de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, et de Patience Dabany, mère du président de la République, au point que son nom avait déjà été cité pour remplacer en janvier 2019 le défunt Emmanuel Issoze Ngondet, alors Premier ministre.

Diplômée en économie de l’Institut gabonais de l’économie et des finances (IEF) avec une spécialisation en finances publiques, Rose Christiane Ossouka Raponda a été directrice générale de l’économie et directrice générale adjointe de la Banque de l’Habitat du Gabon (BHG) au début des années 2000. Elle fait son entrée au gouvernement en 2012 en qualité de ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.

Élue conseillère municipale dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG) est portée patronne de municipalité centrale de Libreville, devenant ainsi la première femme Maire de la capitale depuis 1956. Elle mène alors de nombreuses réformes, assaini les finances de l’institution et laisse à son départ un excédent de près de 27 milliards de francs CFA. Avec l’expérience accumulée dans les domaines de la finance et de l’économie, la nouvelle Première ministre devrait pouvoir relever les défis économiques et sociaux consécutifs à la pandémie de coronavirus.

 
GR
 

37 Commentaires

  1. Nestor dit :

    Tout ça pour maintenir les Bongo ?

  2. MOUKARA dit :

    FÉLICITATION MADAME LE PREMIER MINISTRE; QUE L’ÉTERNEL DES ARMÉES VOUS ACCORDE SAGESSE ET INTELLIGENCE DANS L’EXERCICE DE VOS NOUVELLES FONCTIONS. PAIX ET GRACE.

    • Yvon dit :

      Tu es bien le seul à ignorer les événements dramatiques qui se préparent. Le Gabon en tant que pays n’existe plus. C’est bien entre les mains d’étrangers qui tiennent à avoir des marionnettes entre leurs mains. Comprenne qui voudra.

      Moi je n’ai plus la force de poursuivre le combat de la libération du Gabon. Je jette l’éponge.

      • JAMES DE MAKOKOU dit :

        Mon cher YVON, c’est juste maintenant que ton pays a besoin de toi
        je partage ton analyse, mais pas ta conclusion.. tu aime ton pays et tu as le devoir de continuer le combat.
        Tu n’as pas le droit de descendre du Bateau reconquete de notre beau pays.. Let’s wait and see
        Bon courage

  3. Teddy dit :

    2009 = Rose Rogombe.
    2020 = Rose Christiane Ossouka Raponda.
    Autrement dit, la fraude électorale de 2023 se met en selle.
    Merci pour le message !!

  4. Inch'allah dit :

    Tout ça c’est bien, mais ce sont les mêmes ministres/députés pedegistes qui font un jeux de chaise musical.
    Avec tout ces 1ers ministres,on ne voit pas ce qui a changé dans le quotidien des gabonais ou pour les gabon,aaah si…les milliards que détournés par ces mêmes pedegistes et leurs dieux les bongo!
    Qu’est ce qui va changer, je reste sceptique.
    Elle vient pour avoir aussi ces milliard et ces forêts. On connait la chanson.
    Dieu nous punira tous, mais vous, pidgiste,que la sanction soit vraiment indescriptible

  5. moulonguichi dit :

    C est un très bon choix car les errements de la gente masculine a ce poste, gente masculine qui n a jamais reussit a avoir un bilan positif dans cette fonction mais qui passaient plus son temps a gonfler le torse, a faire montre d un egos démesurés, et surtout a ne traiter aucun probleme du peuple.

  6. Serge Makaya dit :

    La maîtresse de Marie Madeleine Mborantsuo comme premier ministre. La machine de la fraude électorale de 2023 se met en marche.

    Moi aussi je suis fatigué de me battre pour la libération du Gabon. ADIEU !!!

    • JAMES DE MAKOKOU dit :

      SERGE NONOOOOOOOOOOOOOOOOO! surtout pas toi!!
      Tu n’as pas non plus le droit de descendre de ce bateau qui avance bien, non on a bien sur besoin de toi , C’est pas parce que Rose est nommée PM que tu désarmes ? voyons.. les echecs il faudrait les surmonter et d’ailleurs, tu t’attendais a quoi de plus Monsieur l’ancien du B2? Non tu dois te recharger les batteries pour la suite.
      Bon courage les compatriotes, pour moi c’est bien d’avoir evincé Nkoghe B.. ce ancien du lycée Technique nous a amerement deçue et mainteanant il va comprendre que SYLVIA est bien plus maligne que lui …Car c’est elle la presidente de ce pays et l’autre est juste une amrionette comme on a vue au temps de Brice Lacruche
      Thinks about how your country need you

  7. Carprice dit :

    Félicitations quelle bonne nouvelle pour notre pays ! Une femme qui va remettre les choses en ordre c’est ce qu’il nous fallait !

  8. Nzamba dit :

    Une Femme de rigueur,pleine d’abnégation au travail. j’espère qu’elle aura les mains libres pour répondre aux attentes du Président de la République; qui ne sont rien d’autres que les attentes du Peuple Gabonais.
    Bravo, Bravo, Bravo Madame le Premier Ministre. Et encore Bravo à la Femme Gabonaise.

  9. Osas dit :

    Tchooooouuuuooooo!!!! Le kwanza va finir pour de bon au pays… On va encore frotter quoi ? Surtout par ces temps de fraicheur 🙂

  10. Rien de nouveau sous l’équateur dès lors que à l’international Ali Bongo ne dirige plus le pays depuis 18 mois. Les vrais fils du pays n’abandonnent pas le navire. Ce qui me désole c’est que très peu de compatriotes dénoncent cet état de fait. Du temps de Omar Bongo, lui-même président moutouki, il y avait des citoyens qui savaient lui dire Non.

  11. zeze dit :

    plusieurs chantiers sont devant vous la rentrée scolaire et universitaire 2020-2021 le chaumage des jeunes malgré leurs diplômes les PME qui sont fermées par manque de marchés les hôpitaux qui sont nus par manquent de médicaments la nationale 1 qui est en arrêt les voiries de la capitale qui restent à désirée le panier de la ménagère qui dégringolent chaque jour le grand banditisme qui prend de l empileur dans tout le pays mon premier jugement après les 100 premiers jours

  12. Stark dit :

    Si c’était pour mettre une femme, il y a mieux…Madeleine Berre a de meilleurs bilans à mon avis. Mme OSSOUKA par contre les deux dernières administrations qu’elle a chapeauté c’est un passage incognito à La Défense, et des dettes à la mairie de Libreville.

  13. Coco dit :

    Elle a vraiment vite évoluée,en si peu de temps
    En tout cas espérons qu’elle remplisse sa mission de première ministre

  14. jeanmariemoussavou dit :

    Normal la tutrice politique d’OSSOUKA n’est autre que MBORANDJO
    Celle là même qui tient le Gabon avec la bénédiction de la France sous le joug de l’esclavagisme qui ne dit pas son nom avec toutes les turlipitudes qui ne font qu’enfoncer le pays dans les abîmes de ténèbres. Heureusement que Dieu agira en son temps pour châtier toutes ces personnes qui ont et continue à faire du Gabon et des gabonais ce qu’ils endurent, le tout pour le bonheur de qui l’on sait et de leurs valets…

  15. Akoma Mba dit :

    On dit souvent que les femmes gèrent mieux que les hommes. Alors,Mme le Premier Ministre, ça vous dirait de n’avoir que 12 Ministres et payer ainsi mieux les Pauvres Retraités et les Rappels? Le Gabon a à peine 800.000 habitants, morts et vivants confondus!
    .

  16. Boutamba dit :

    Même si vous nommez Barak Obama au poste de premier ministre ou Tony Blair rien changera au Gabon. Le véritable problème vient de la tête du pays . Ali a déjà usé plus de premier ministres en moins de temps que son père adoptif. Rien n.a changé. L évidence est que le problème vient des bongo et donc du président de la république. Quand une équipe est faible on remplace les joueurs. Et si ça continue on vire l entraîneur. On a trop remplacé les joueurs et rien ne marche. Il faut donc virer qui ???? L entraineur .

  17. Oyamba dit :

    Fellicitation madame que la sagesse de Dieu t’acompagne ‘rien peut echapper à notre Dieu ‘tu meritte d’étre la et puis je crois que tu fera plus d’avantage pour notre pays le Gabon merci beaucoup ‘ton ľhummitè vas te donne encore plus ‘ bonne change à vous madame 066918850

  18. beka dit :

    Félicitations, Mme le Premier Ministre ! Plaise à Dieu que vous passiez un long moment dans ce fauteuil éjectable, vu la valse de ses occupants avant vous. La seule chose qui me plait dans votre promotion, c’est votre parcours qui consacre le parcours professionnel d’une gabonaise, diplômée après un cursus dans les écoles du Gabon. Mais je crois que mon enthousiasme s’arrête là. Je me pose la question de savoir pourquoi vos prédécesseurs n’ont pas mis beaucoup de temps à leur poste ? Des incompétents ? Des outrages professionnels à leur fonction ? Je n’en connaitrais certainement pas la réponse de sitôt, le pouvoir de nomination d’un Premier ministre relevant des pouvoirs discrétionnaires du président de la République. Un président dont la manie de changer de titulaire de ce portefeuille au bout de quelques instants seulement, semble indiquer qu’il se laisse envahir rapidement par des doutes au point de lui faire croire, à chaque fois, qu’il a fait un « mauvais casting ». Les Gabonais sont habitués… mais s’en lassent à présent.

    Cependant, Mme le Premier ministre, les Gabonais vous accueillent avec un certain espoir. Pour l’heure, les questions sanitaires avec le covid-19 qui se répand insidieusement dans notre pays, sont préoccupantes. Elles compliquent le vécu des Gabonais dès l’instant où elles touchent à tous les secteurs de l’économie et de notre société : l’éducation, le transport, la santé, les revenus des ménages, etc. Qu’allez-vous faire qui ne l’a pas encore été ? Je crois qu’il faut que vous amélioriez la communication gouvernementale, aphone ces derniers temps. Après des événements très importants survenus dans notre pas depuis un moment, les Gabonais estiment qu’ils sont considérés pour quantités négligeables, alors qu’ils souhaitent être informés sur ces sujets d’importance, à l’exemple de la santé de leur président, des raisons d’un vote au Parlement, de lois abhorrées par toutes les ethnies et les cultures du Gabon, sans d’abord demander leur avis, pour ne citer que ceux-ci.

    Mais, en analysant votre nomination à ce poste, beaucoup de compatriotes perçoivent votre arrivée comme la manifestation du bras séculaire de la famille Bongo, mis en place en vue de leur permettre de continuer à gouverner le pays. Ce n’est que de bonne guerre : ils constituent une force reconnue dans notre pays, gèrent une infinité de compétences aux plans tant politiques, administratifs, infrastructurelles, économiques que sociales, etc. Moi, dans ma modeste posture d’observateur, je vous dis : faites seulement votre travail, et que votre face lumineuse éclaire notre Gabon plongé dans des ténèbres noires.

  19. actu dit :

    Diversion, diversion,diversion ,rien que que de la diversion…!l’essentiel est ailleurs.

    Wait and see.

  20. Fille dit :

    Elle est jeune, elle est Femme et apparemment moderne. En attendant la fin du cauchemar, un peu de changement fait du bien. Je souhaite que pour une fois, sa fibre gabonaise lui parle. Qu’elle écoute le Vent et elle entendra les voix de ses ancêtres. Qu’elle n’ait pas peur car si elle avance dans le bon sens, elle sera guidée. La situation actuelle du Gabon est « Essingang », elle demande juste un dépassement de soi de quelques gabonais placés là où il faut. Courage ma fille. Tu es du Pdg ? Mais tu es toi et fille du Gabon avant tout. Renais donc.

  21. Osas dit :

    Le Kwanza va finir ohhhhhh!!!!

  22. Nomi Rembongo dit :

    Une femme première ministre ?!
    Ça nous fait une belle jambe !

  23. Reteno fall dit :

    Je demande une expertise de la signature du décret de nomination.
    Je ne suis pas sûr que c’est l’homme là qui a signé.

  24. Hénoc Darnel MBONGO dit :

    Je tiens tout juste à saluer l’initiative du Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA, pour le choix mûrement réfléchie de placer à la tête de son gouvernement une dame, tout aussi compétente, il faut bien le reconnaître à son parcours; et dont le terrain a attesté l’aptitude de Leadeur!… Surtout dans un moment tel que nous connaissons aujourd’hui, avec une crise pandémique qui n’épargne pas l’économie des pays.

  25. Hénoc Darnel MBONGO dit :

    Salution à vous, Monsieur Serge MAKAYA!
    Permettez moi de vous rappeler quelque chose, qu’assurément vous avez déjà entendu dire à reprises diverses:  » Ce pays ne sera réellement « foutu », pardon pour la vulgarité du terme,mais je le dis à nouveau ‘ce pays ne sera réellement foutu qu’à cause de la capitulation de ses fils face aux perfides trompeurs, eux, qui sèment le poison(sous toutes les formes possibles) et répendent la peur. »
    Ainsi, si le Gabon en venait à mourir, ce serait vous le coupable, dû au fait que vous aurez capitulé. Les perfides ne peuvent mettre en oeuvre que ce qui est au-dedans d’eux; quant à vous, eh bien, faîtes votre part en faveur de ce pays, aussi minime que pourrait sembler la chose aux yeux de ceux qui sont extérieurs… Au moins vous n’aurez pas abandonné, mais vous-vous serez battu pour ce pays qui semble vous tenir à coeur.

  26. Diarra dit :

    Je me demande pourquoi vous ne faites pas de votre pays officiellement un royaume. Car en réalité il est un royaume voilé depuis 1967.

  27. JAMES DE MAKOKOU dit :

    Je dirai bravo! pour être la premiere PM du Pays. et qund j’aurai dit cela c’est tout ..
    Car votre experience dans les anciens postes ou vous êtes passé ne me donne point d’espoirs car en politique c’est difficile de changer les mentalités des gens et depuis que vous êtes a la défense, je n’ai remarqué aucun changement, c’est a peine de dire que vous y étiez .. il y a eu des assassinas maccabres, des detournements de bateaux sans avoir fait des enquetes, la liste est longues avec la delinquence au quotidien.. Alors, franchement je ne m’attends rien de vous
    PDG aujourd’hui PDG toujours et jusqu’à la mort

    ICI C’EST UN COUP DE CAPRICE DE SYVIA CAR C’EST ELLE QUI FAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS ACTUELLEMENT DANS CE PAYS CAR CELUI QUI A TUER LES GABONAIS AU MOIS D’AOUT 2016 A éTé PUNIS PAR LA PUISSANCE DE DIEU ET EST HORS SERVICE CE QUI A ETE CONFIRMER PAR UN DEPUTE FRANCAIS IL N’Y A PAS LONGTEMPS
    ALORS JUSTE DIRE BRAVO A SYLVIA VALENTIN L’AUTRE BOURREAU DES GABONAIS.. NOUVELOLES DIVERSION MAIS LE SPECTACLE MACCABRE CONTINU.

  28. Reteno fall dit :

    Le premier ministre,renversé par une Rose.
    Mince alors !

  29. Vraiment où va notre très cher beau pays le Gabon ?

  30. félicitations madame!nous attendons de vous une politique de gestion qui honorera notre patrie.Nous espérons que l’équipe gouvernemental qui sera sous vos ordres soit en mesure de vous accompagner dans l’exercice vos fonctions.

  31. Fiacre dit :

    Ceux qui semblent approuver cette nomination oublient que Satan est extrêmement rusé. Nourredine sera votre président. Et n’oubliez pas de déclarer officiellement le Gabon désormais comme royaume. Et d’ailleurs, il pourra fusionner avec celui du Maroc. C’est la même bande.

  32. Fofana Oumar dit :

    Bonjour Madame félicitations est bonne chance que Dieux vous protége

Poster un commentaire