HABANA

L’annonce faite par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon devrait prendre effet à compter de cette nouvelle semaine. Elle vise à déterminer l’état de santé réelle de toutes les personnes identifiées ayant été en contact avec l’un des 7 cas déclarés positif au Covid-19 sur le territoire national.

Au Gabon, toutes les personnes contact identifiées seront dépistés au Covid-19. © iStock / AndreyPopov

 

Plus de deux semaines après l’enregistrement d’un premier cas contrôlé positif sur le territoire national, les autorités gabonaises veulent s’assurer que de nouveaux malades ne se trouvent pas parmi les personnes ayant été en contact avec les sept personnes officiellement déclarées positives au Covid-19 dans le pays. Vendredi, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a annoncé qu’à partir de ce lundi 30 mars, les personnels de santé procèderont à un dépistage de tous les cas contacts. Le porte-parole du COPIL Coronavirus a précisé que cette opération concerne les personnes présentant des symptômes de la maladie (toux, fièvre, etc.) et même celles qui n’en présentent pas.

Revendiquant 208 prélèvements analysés au Cirmf (Franceville) et au Cermel (Lambaréné) depuis la découverte de la maladie au Gabon, les autorités gabonaises comptent de fait sur les deux importants lots de matériel médical additionnel réceptionnés ces derniers jours, dont le premier provient d’une commande de l’État et le second d’un don de l’homme d’affaires chinois Jack Ma. Des lots qui permettent au pays d’avoir en stock au moins 220 000 kits de dépistage.

Au Gabon, plusieurs dizaines des cas contacts sont actuellement en isolement. Disant poursuivre les recherches pour l’identification d’autres personnes ayant été en contact avec l’un des 7 malades, le COPIL Coronavirus informe que 17 nouveaux cas contacts ont été identifiés récemment. La structure assure par ailleurs que «la situation épidémiologique de notre pays en rapport à la pandémie est stable».

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. SERGE MAKAYA dit :

    On n’est pas tellement touché (pour le moment) comme est la France. Je PROPOSE d’être SOLIDAIRE de ce pays qui a été (et est toujours) notre colonisateur. Ainsi, allons-nous mettre en application la PAROLE DE DIEU qui dit : « Faites du bien à ceux qui vous persécutent » (Matthieu 5,44). QUE DIEU BÉNISSE LA TERRE ENTIÈRE…

Poster un commentaire