TATIE

Chris, âgé d’à peine un mois et demi a récemment été enlevé à sa mère au quartier Bizango-Rails, dans le 5e arrondissement de Libreville, par une femme qui ne serait pas à son premier coup. Les recherches ont été lancées par la police nationale pour retrouver le nourrisson et sa kidnappeuse présumée.

Un bébé d’un mois et demi a été kidnappé à Libreville. © Pinterest

 

Nouveau cas de kidnapping au Gabon, alors que celui enregistré à Bitam du jeune Rinaldi Abagha, en janvier dernier, n’a pas encore été élucidé. Cette fois, c’est dans un quartier sous intégré de la capitale, Libreville, qu’un nourrisson est porté disparu depuis deux jours, rapporte la télévision Gabon 1ère.

Chris, âgé d’à peine mois et demi, aurait été «volé» par une femme qui ne serait pas totalement inconnue, car ayant déjà posé des faits similaires il y a quelques années, à en croire des témoins. Mardi 22 septembre, c’est au quartier Bizango-Rails, dans le 5e arrondissement, qu’elle aurait décidé de récidiver après avoir trompé la vigilance d’Annick, la sœur de la mère du nourrisson, qui en assurait la garde.

S’étant rendue au marché pour quelques courses, la dénommée Singui avait en effet confié son enfant à sa sœur. Peu après, cette dernière a reçu la visite d’une dame faisant mine de connaître la mère dont elle prétendait attendre le retour. Mise en confiance par l’inconnue, est allée jusqu’à la laisser seule avec le nourrisson pour lui acheter les boissons qu’elle lui avait commandées. Une ruse pour échapper à sa vigilance.

Selon des témoins, la kidnappeuse présumée sur les traces de laquelle la police nationale est partie depuis le signalement de la disparition de Chris ne serait pas à son premier coup du genre. Ce serait pour assouvir son désir d’enfant empêché par sa stérilité supposée qu’elle se serait mise à «voler» ceux des autres femmes.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire