HABANA

 

Cadre du Parti démocratique gabonais (PDG), ancien préfet du Como-Kango (Estuaire) et de l’Okano (Woleu-Ntem), Rigobert Ngoghe Ondo a été emporté le 25 juillet dernier par les flammes. Le drame s’est produit à Essassa, dans le deuxième arrondissement de Ntoum, à près de 30 kilomètres de Libreville. Les premiers témoignages indiquent qu’il a été surpris par les flammes dans son sommeil.

Rigobert Ngoghe Ondo n’a pas pu s’échapper des flammes qui ont consumé sa demeure et celle du voisinage. © Facebook/rigobert.ngogheondo

 

Vivant seul selon plusieurs témoignages, car son épouse victime d’un accident se trouve en rééducation à Libreville, l’ancien préfet du Como-Kango et de l’Okano, Rigobert Ngoghe Ondo, est passé de vie à trépas le 25 juillet dernier. Hiérarque du Parti démocratique gabonais (PDG), habitant Essassa dans le 2e arrondissement de Ntoum, il a été victime d’un incendie d’une rare violence.

Dans la nuit du dimanche dernier, alors qu’il se trouvait seul à son domicile, Rigobert Ngoghe Ondo n’a pas pu s’échapper des flammes qui ont consumé sa demeure et celle du voisinage. Son corps a été retrouvé dans la douche, au terme de la bataille menée contre le feu par les sapeurs-pompiers, venus de la Zone économique à régime privilégié de Nkok.

Le quotidien l’Union du 28 Juillet rapporte, selon plusieurs témoignages, que le feu serait parti du domicile d’un voisin avant d’atteindre celui de la victime. Cette dernière, étant certainement endormie. Le journal affirme que des enquêtes sont en cours pour déterminer les vraies causes de ce drame. Toutefois, il ajoute que certains témoins évoquent la thèse d’une marmite oubliée sur le feu, à l’origine du drame.

Cette tragédie devrait, une nouvelle fois, interpeller sur la vigilance à observer notamment lorsque des feux sont susceptibles de provoquer des catastrophes irréversibles comme celles de ce 25 juillet à Essassa.

 
GR
 

21 Commentaires

  1. Giap EFFAYONG dit :

    Bof!un pédégiste qui meurt,qui va s’en plaindre?

    • Udr dit :

      Commentaire dégueulasse…

    • Stephane dit :

      Giap c’est de mon père qui s’agit ici si tu en as rien à dire ferme ta bouche sinon tu vas assumer les retombées

      • Giap EFFAYONG dit :

        Stephane,
        De quelles retombées parles-tu? En tout cas j’assume mon propos que ça te plaise ou pas.Ton défunt père était un larbin comme tous les fang qui militent au PDG.Ces pauvres guignoles se contentent des os à ronger pendant que les altogovéens se taillent la part du lion.

        • jean blémont dit :

          Salut l’abruti, ça gaze?
          qui c’est le pauvre con, si ce n’est toi ? tu sais ce qu’il disait coluche ?: y en a qui seront noir petit et laid, et pour eux se sera trés dur!!! à croire qu’il te connaissait dis donc!
          Mais bon pour que tu te rende compte de ta grande nullité, il faudrait que tu possède un cerveau, et toi tu n’a qu’une bouse dans la tête, pas de bol hein.
          signé: un blanc qui ne te veux aucun bien.

    • Fille dit :

      « Bof!un pédégiste qui meurt,qui va s’en plaindre? »

      Un pdgiste n’est donc ni humain, ni même gabonais ? Vous êtes bourru de haine et c’est la preuve de votre basic instinct. Contrôlez-vous. Quel Gabon souhaitez-vous avec une telle petitesse d’esprit ? Pensez-vous qu’il faille en rajouter ? Analysez plutôt l’information qui vous est donnée si vos méninges vous le permettent. Tchiiiiiiip !

      • Giap EFFAYONG dit :

        @fille,
        C’est quoi ce charabia? Vous avez certainement raison quand vous faites allusion à la haine que j’éprouve pour les pédégistes.Et à ce titre,je ne leur souhaite que la mort en leur logeant une balle dans la nuque.

        • jean blémont dit :

          Giap tu devrais modérer tes propos, car c’est peut etre dans ta nuque à toi qu’un pédégiste logera une balle, dans un avenir proche.
          Etre à ce point haineux, juste pour des positions politique,
          c’est quand même grave!!!!
          Calme toi le teigneux, respire par le nez (que tu dois avoir bien large et narinaire) et calme toi!
          Un jour, toi aussi tu pourra brouter autour du piquet ou tu aura été mis, et faire comme ceux que tu insulte aujourd’hui.
          car c’est bien cela le drame, vous étes fachés envers les hommes et femmes au pouvoir, seulement parce que vous ne pouvez pas faire comme eux et vous gaver des deniers de l’état à leur place!

          • Giap EFFAYONG dit :

            Jean Blémont
            Tu n’es qu’un pauvre con.Vous autres français,comme le disait Adolf Hitler,vous êtes l’ennemi mortel,impitoyable des peuples africains.

          • Fille dit :

            Quant à Blémont le blérot, même si je suis d’accord avec vous sur la haine, vos propos eux aussi puent la petitesse d’esprit. Vous adressant à un gabonais, africain, vous ne pouvez vous empêchez de sortir votre racisme puant. Et je suppose que vous vous engraissez bien au Gabon comme beaucoup de vos semblables, alors du respect.

        • Fille dit :

          @Giap : Je vous conseille la méditation mon fils. La haine atteint plus la personne qui l’éprouve qu’à la personne à qui elle est destinée. Vu votre Nom Effa Ayong, je suis sure que vous allez mieux que ça.

  2. diogene dit :

    Un préfet qui habitait dans les matitis ? Le feu ne se propage pas si vite dans les beaux quartier !

  3. Ghislain dit :

    Un peu de décence chers compatriotes. Il s’agit de la mort d’un homme. D’un père,d’un époux, d’un fils…Aucun clivage politique ne saurait excuser des commentaires aussi nauséeux. Nul n’est à l’abri d’un telle fin. Qu’importe le bord politique.

  4. cyrtiburce moundounga dit :

    Bjr. Qu’une telle remise en ordre vienne de Ghislain l’on comprend en tant que compatriote. Cette moralisation des uns et des autres qui veulent bien apporter leur « lumière aux textos de GabonrevieW incombe à cette dernière. C’est Gabonreview qui doit remettre de l’ordre car elle est dépositaire des débordements constatés ça et là. Amen.

  5. jean blémont dit :

    Fille sache que le racisme est toujours puant! quand je m’adresse à un abruti, je lui parle comme à un abruti!. quand a s’engraisser au gabon, surement pas, je n’y suis plus depuis 20 ans au moins.
    Maintenant, parler gentiment à des gros connards d’enculés de noirs qui croient qu’ils peuvent dire n’importe quoi sur les blancs, juste parce qu’ils sont noirs, c’est pas ma tasse de thé, compris ?.des super trouducs, il y en a de toutes les couleurs, noirs, blanc , jaune et autres, mais cela ne fait pas d’eux des donneurs de leçons sans taches.
    Il y a une chose dont je sais quelle est vraie, c’est que le noir est 100 fois plus raciste que le blanc!!! est cela ce vérifie tous les jours: la preuve: je n’ai jamais vu ou entendu dire que des noirs se soient mobilisés pour des blancs, dans aucun pays d’afrique, alors que cela ce fait chaque jour en France .
    des blancs qui prennent la défende des noirs, cela est permanent en FRANCE!!!!!!!!!!!!!!!
    Alors bande de nullards geignards et mendiants, passez donc votre chemin et continuez à vivre vos vies de merde sans faire chier les blancs qui ne vous demandent rien, et qui surtout n’ont absolument pas besoin de vus.Si demain le gabon disparaissait de la carte du monde, cela ne se verrais pas du tout, alors fermez la et dégagez de l’horizon, OK ????????????

  6. OPY7 dit :

    Ce cochon gratté à l’éponge abrasive que tu sache une chose si le Gabon vient à disparaître de la carte du monde, des milliers de famille France ou ailleurs se retrouverons à la rue SDF.
    Tu ne connais même pas le nombre d’expatriés blanc exerçant au Gabon, fait toi une cartographie avant de sortir ce genre d’arguments. je suis de passage j’aime mon pays.

    • jean blémont dit :

      opy7, demi-singe puant, le cochon gratté te pisse dessus ainsi que sur toute ta famille.
      connait tu le nombre d’abrutis de gabonais que la FRANCE nourrit chaque jour??
      vous n’étes RIEN!!! vous n’étiez RIEN avant qu’on arrive, et vous ne serez jamais RIEN pour les siecles futurs.
      Tous tes aboiements n’y changeront rien!
      le tout petit et minuscule gabon n’existe que grace à la FRANCE, c’est comme cela est puis c’est tout.
      Ferme ta gueule cancrelat!!!!!

  7. Moulonguichi Karlyto dit :

    @Giap EFFAYONG je suis PDGiste et je vais t’enseigner. le PDG n’a pas fait de certain des gros pilleurs de la république et d’autre des rongeurs d’os. vérifie dans ton entourage et je suis sur et certain que tu en a profité aussi vu que tu raisonne preuve d’une instruction dans les écoles du pays avec cahiers et livres payé par des parents.

    Alors, tout tes oncles, parents ou cousins qui ont tourner autour du noyau restreint des dirigeant PDG ont pour la plus part terminés Milliardaires:

    dans ta province on doit en trouver; ils n’ont jamais été héritiers de parents propriétaires agricoles. conclusion faudrait revoir tes connaissances sur l’histoire du PDG.

    Derrière un gabonais aigris se cache toujours un désir maladif de voler le pays mais de changer le pays.

  8. mikanga dit :

    correction:  » Derrière un gabonais aigris se cache toujours un désir maladif de voler le pays mais pas de changer le pays ». il voulait dire.

Poster un commentaire