GR

Selon des images amateurs relayées sur les réseaux sociaux et reprises au JT de Gabon 1ère, un agent d’une des entreprises sous-traitantes de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a trouvé la mort ce lundi 20 juillet sur un poteau électrique, en plein exercice de ses fonctions dans la commune d’Akanda.

© Capture d’écran/Gabonreview

 

Selon la télévision Gabon 1ère, les faits se seraient déroulés ce lundi 20 juillet aux environs de 13 heures. Le corps sans vie d’un homme travaillant pour l’une des sociétés sous-traitantes de la SEEG a été retrouvé sur un poteau dans la commune d’Akanda, au nord de Libreville. L’homme serait vraisemblablement décédé dans l’exercice de ses fonctions.

À première vue, il aurait en effet été électrocuté pendant qu’il travaillait sur un câble à haute tension. Son décès était-il dû à un accident, une méprise ou une négligence ? Ni la SEEG ni la société qui employait cet homme n’ont communiqué jusqu’à lors. Nul doute que des enquêtes ont été ouvertes de part et d’autre pour déterminer la véritable cause de ce décès.

 
GR
 

8 Commentaires

  1. PAULETTE dit :

    Je me pose une question : dans un pays comme le Gabon, que font encore des câbles au dessus de nos têtes. Dans d’autres pays, la plupart des câbles sont sous terre.

  2. moundounga dit :

    Bjr. Oui effectivement il faut vraiment une enquête. Condoléances d’ores et déjà a la famille éplorée. Amen.

  3. Mezzah dit :

    Faites attention à ce que vous écrivez, il n’y a pas de câble à haute tension à cet endroit, c’est de la BT (Basse Tension).
    Une fois ce recadrage fait, laissons les enquêtes suivre leur cours et adressons nos sincères condoléances à ses parents, amis et collègues.

    Paix à ton âme compatriote

  4. Stevy Ngongolo dit :

    Les câbles se trouve sous nos têtes ou sur nos têtes ?🤔 parce que la sa m’embrouille 🚶

  5. Ikobey dit :

    a-t-on testé son alcoolémie ?
    Il a du « oublier » de suivre la procédure .

Poster un commentaire