mdas

 

Le président gabonais a été reçu, ce jeudi, par Sa Sainteté le Pape François au Palais apostolique du Vatican.  

Le Pape François recevant le président de la République gabonaise. © Vatican Media

 

Parti du Gabon, le mardi 26 avril, pour l’État de la Cité du Vatican, le président Ali Bongo a été reçu, ce jeudi 28 avril, par sa Sainteté le pape François au palais apostolique de ladite cité.

Après l’audience, selon la version en arabe du site Vatican News, le président gabonais s’est entretenu avec le cardinal Petro Parolin, secrétaire d’État de la Cité du Vatican, et le numéro 3 du Vatican, l’évêque Paul Richard Gallagher, secrétaire d’État aux relations avec les Etats.

Un communiqué publié par la maison de presse du Saint-Siège, relayé par Vatican News, indique les échanges ont notamment porté sur l’accord-cadre de coopération, signé il y a 25 ans entre le Saint-Siège et le Gabon, et sur l’intention de renforcer la coopération bilatérale. «Il a également été fait référence à la précieuse contribution que l’Église catholique apporte dans divers secteurs de la société, en particulier dans le domaine de l’éducation. Certains aspects de la situation économique et sociale du pays, ainsi que des questions à caractère international et régional, ont également été abordés lors des entretiens», fait savoir le site du Dicastère pour la communication.

Pour rappel, le Gabon et le Saint-Siège ont signé, le 12 décembre 1997 à Libreville, un accord-cadre de coopération. Paraphé par Simon Boulamatari, alors ministre gabonais des Affaires étrangères et de la Coopération, et le Mgr Celestino Migliore, alors sous-secrétaire du Vatican pour les Relations avec les Etats, la convention portait essentiellement sur les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’assistance sociale. Ainsi qu’indiqué plus haut, les intentions actuelles sont de renforcer cette coopération voir de l’élargir à d’autres domaines.

 
GR
 

9 Commentaires

  1. Roger dit :

    Même le Pape François sait que c’est un sosie. Raison pour laquelle il n’ose pas le regarder en face. Lol. Pourquoi continuer à mentir au monde entier. Arrêtez ça. Vous devenez vraiment ridicule.

  2. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. « Morceau au choix « : la convention portait essentiellement sur les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’assistance sociale. Depuis 1997. A aucun moment il n’est fait mention ici de la spiritualité dont les Gabonais on bien besoin. Le dépositaire inaliénable étant le Vatican. J’aimerais comprendre !!! Amen.

  3. Claude Mayi dit :

    Deux grands sorciers qui se retrouvent:l’un un sectaire,francs-maçon,vaudou et adonné au mysticisme et différentes pratiques obscures et l’autre, un magicien,impudique qui s’est amassé les biens et trésors de ce monde après avoir corrompu les écritures pour les tailler à l’entendement humaine c’est à dire à la chair tout simplement!!..On ne se moque pas de Dieu…et l’on ne peut servir qu’un Dieu qu’on connaît!!…deux aveugles ignorants !!

  4. Mezzah dit :

    Le neveu de la bonamie de l’oncle de l’ami du fils du tonton qui vit au village de la tante du vieux père me disait l’autre jour : « tu sais Mezzah, on nous avait appris que l’Eglise représentée par le Saint Père himself incarnait les valeurs morales, tenait la boussole et orientait les enfants de Dieu dans ce qui est bon et juste. Alors je lui posais la question de savoir pourquoi il me dit tout ça, moi pauvre Makaya, qu’est-ce qu’il me reproche ? La réponse n’allait pas tarder à venir. Il me dit tu sais quand tu vois le Saint Père himself accepter que Bongo rentre chez lui, dans cette maison, c’est qu’il y a un problème. Alors je lui dis, donc tu tournes, tu tournes encore et encore pour venir à cette conclusion. Il me dit il n’y a pas que ça. Et moi de demander et quoi encore ? Et lui de répondre, si les Eglises se vident, si les gens deviennent moins croyants c’est en partie à cause d’un acte aussi grave posé par le Saint Père himself.
    Je lui ai dit que j’allais demander les avis des autres. C’est pourquoi famille oohhh, famille aaahhh je demande ce que vous en pensez.

  5. Prince dit :

    Mon cher Mazzah ce que je pense c’est le mot saint qui vient de sainteté qui viens tout simplement d’être profané par celui là même qui incarne la sainteté, en recevant dans le saint siège un criminel associé à la magie noire au voudu au crimes rituels au détournement des deniers publiques Bref. L’argent est le seul maître du monde heureusement que le pape n’est pas Dieu c’est un simple pêcheur mortel .

  6. Pierre Claudel dit :

    Ne présumons des mauvaises actions des autres. Et n’allons pas trop vite. Laissons le Seigneur « Himsel » juger et punir la gravité des fautes de chacun. Il est bon et miséricordieux.

  7. KIEM dit :

    Il est écrit quelque part dans la Bible : « je ne suis pas venu pour soigner les bien-portants, mais les malades », on parle des maladies du corps et de l’esprit, ABO est donc un patient tout désigné, en outre, entre nous, où se trouvent les archives du Gabon à déclasser en 20??, n’est-ce pas au Vatican.

  8. Nsokon dit :

    Petite remarque : une des principales valeurs du Catholicisme est que la porte du Salut est toujours laissée ouverte pour toute « brebis égarée »… Arrêtons la révolte par procuration : pourquoi voudriez vous que ce soit le Saint Père qui rejette un homme dont les populations en liesse souhaitent ardemment voir continuer à la tête du pays ?!… Ne refilez pas aux autres un job dont vous n’êtes pas capables mais qui vous incombe pourtant….

  9. […] Gabon-Vatican : Le Pape François reçoit Ali Bongo est apparu en premier sur Gabonreview.com | Actualité du Gabon […]

Poster un commentaire