" " Gabon : Zué Nguema «livre son dernier match» sous les honneurs de la République | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Footballeur reconnu unanimement pour son talent, notamment pour ses prouesses techniques, son jeu alléchant sur le terrain, ses dribbles dévastateurs, Théodore Zué Nguema a été dignement honoré par le Gabon, ce 12 mai à Dimbala, dans sa ville natale de Mongomo (Guinée Equatoriale), à 37 kilomètres d’Oyem. Une forte délégation gabonaise conduite par le directeur de cabinet du ministre des Sports, Marcel Joachim Medzegue, a effectué le déplacement de cette localité où vit le jour l’ancien capitaine de l’Azingo national, en 1974.

Les membres de la délégation gabonaise rendant hommage au capitaine Théodore Zué Nguema, le 12 mai 2022 à Dimbala, en Guinée Equatoriale. © Gabonreview

 

Décédé le 5 mai dernier des suites d’une courte maladie à 48 ans, l’ancien international gabonais a reçu, ce 12 mai, les honneurs dus à son rang. Excellent footballeur, «pied gauche magique», «Théo National», comme l’appelaient affectueusement ses coéquipiers, a été abondamment magnifié par la délégation gabonaise autant pour son action sur la pelouse que hors des stades.

A la place de Franck Nguema, le ministre de la Jeunesses et des Sports empêché, c’est son Directeur de cabinet, Dr Marcel Joachim Medzegue, qui a conduit la délégation gabonaise composée des membres de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), de la Ligue nationale de football (Linaf), de l’Association des clubs professionnels de football (ACPF) et ceux de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG).

«Ses souvenirs parleront pour lui»

© Gabonreview

«Le 5 mai 2022, une Panthère s’en est allée. Le Gabon, dans sa diversité, lui rend hommage», a-t-il dit, non sans relever que cet hommage a lieu à la demande du président Ali Bongo qui a voulu des obsèques et un hommage dignes de son rang pour ce compatriote. «Nous refusons de parler de lui au passé», a fait savoir le directeur de cabinet du ministre des Sports, non sans ajouter, laudatif à souhait, que «ses souvenirs parleront pour lui».

Ancien capitaine d’Azingo National, celui qui est affectueusement appelé «Théo» par ses fans et sa famille, a intégré l’équipe nationale fanion du Gabon en 1995 et en sortira en 2005. Et lors des témoignages, les enfants issus de ses centres de formation et équipes, filles comme garçons, ont exalté le footballeur professionnel, mais surtout le formateur. Car, après avoir raccroché les crampons, il a fondé plusieurs structures dédiées à la formation et à l’épanouissement des jeunes.

«C’est l’un des meilleurs joueurs gabonais de tous les temps», a apprécié Michel Minko, membre du  Comité exécutif de la Fegafoot. Il a rappelé que Théo a été une fois champion du Gabon, trois fois vainqueur de la Coupe du Gabon et vainqueur de la Coupe de l’Union des Fédérations de football de l’Afrique Centrale (Uniffac). «Il a choisi de devenir entraîneur – formateur. Ses réalisations sur et en dehors du terrain ne seront jamais oubliées», a-t-il indiqué, lisant le message de la Fédération internationale de football association (Fifa) adressé à la famille, via la Fegafoot.

Un hommage réitéré par les enfants des différents centres sport-études mis sur pied par l’ancien champion et qui espèrent trouver des moyens pour les relever et les pérenniser. Plusieurs délégations ont ainsi pu rendu un vibrant hommage à ce joueur baptisé également «Petit piment». Car, de petite taille, avec son pied gauche il donnait des cauchemars aux adversaires au point de devenir une référence pour le football gabonais et africain.

Pour cette cérémonie de reconnaissance de ce que Teodoro Nsue Nguema Nchama, tel qu’écrivent ses parents, a fait pour le football africain et le football gabonais en particulier, quelques-uns de ses ex-coéquipiers de l’équipe nationale, en l’occurrence Cédric Moubamba, Éric Mouloungui, Rodrigue Moudounga, Brice Ondo et Jaduve Mboumba Ikangala ont été de la partie. L’association des journalistes sportifs du Gabon, l’association des footballeurs professionnels ont également fait le déplacement de Mongomo pour ces ultimes honneurs à Théo, le meilleur buteur de la sélection avec 23 réalisations pour 77 matches livrés.

Au terme de cette cérémonie relevée par un office religieux, le chef de la délégation gabonaise a remis à la maman de Théo, en présence des représentants de la famille, le pli du chef de l’Etat Ali Bongo en signe de reconnaissance à Théodore Zué Nguema.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Gayo dit :

    Bien. Mais on aimerait que nos gloires soient honorés depuis leur vivant.

  2. moan mbot dit :

    il a joué pour l’equipe nationale du Gabon alors qu’il était equatoguineen

Poster un commentaire