HABANA

 

Le directeur général de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (Agéos), Tanguy Gahouma Bekale, et le directeur général des forêts (DGF), Dr Ghislain Moussavou, ont signé le 15 septembre un mémorandum d’entente pour la mise en œuvre d’un service opérationnel pour le suivi et le contrôle de la gouvernance forestière.

Signature du mémorandum d’entente pour la mise en œuvre d’un service opérationnel pour le suivi et le contrôle de la gouvernance forestière. © D.R.

 

L’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales et la direction générale des forêts ont signé le 15 septembre, en présence du ministre en charge des Eaux et Forêts, Lee White, un mémorandum d’entente pour la mise en œuvre d’un service opérationnel pour le suivi et le contrôle de la gouvernance forestière.

© D.R.

Pour ces deux administrations, la bonne gouvernance dans le secteur forestier est une question de responsabilité commune des acteurs dans un élan de mutualisation de leurs efforts. Cette synergie entre ces deux entités permettra de rendre plus efficace le dispositif de surveillance forestière et d’alerte autour de la problématique de la déforestation en temps réel. Elle se matérialisera par la conjugaison des moyens des deux entités.

L’Ageos à travers cet accord contribuera aux côtés de la direction générale des forêts à la réalisation d’un inventaire forestier national, et la production de la cartographie des ressources forestières ligneuses, cartographie annuelle et quinquennale du couvert forestier. Cet accord permettra également un suivi continu des changements du couvert forestier au sein des concessions forestières, le développement d’un système d’alertes de la déforestation en quasi temps-réel et le développement d’outils de travail sur le terrain.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire