TATIE

L’organisation non gouvernementale Brainforest et le spécialiste de l’ingénierie forestière, l’aménagement et la gestion durables des forêts, Forêt Ressources Management, ont signé le 5 mars 2020, une convention de partenariat pour la matérialisation d’une collaboration de près de deux ans déjà.

Signature d’une convention de partenariat entre les Brainforest et FRM. © Gabonreview

 

Le cabinet d’ingénierie forestière privé et indépendant basé à Montpellier en France et l’ONG Brainforest ont fixé le 5 mars dernier, le cap de leur nouvelle collaboration, à travers la signature d’une convention de partenariat entre les deux parties.

Cet accord signé par le secrétaire exécutif de Brainforest, Marc Ona Essangui, et le Ceo de Forêt Ressources Management, Bernard Cassagne, vise à mettre l’expertise de Brainforest et son soutien dans la sous-région au profit du groupe FRM et de ses filiales dans le bassin du Congo. Cet apport est utile pour la mise en œuvre des projets de développement d’envergure prévus sur le long terme, financés par les bailleurs de fonds internationaux ; lesquels requièrent le déploiement de grosses équipes sur le terrain pour de travaux forestiers ou de développement d’opérations en milieu agricole et rural.

«C’est avec les partenaires locaux que nous pouvons réussir, là où nos préoccupations sont les mêmes en dehors de notre métier de base. Aujourd’hui nous avons voulu sceller sur le long terme ce partenariat entre le groupe FRM et Brainforest. Ce contrat de partenariat qui vise une meilleure contribution à la gouvernance forestière dans le bassin du Congo et au respect des droits des couches marginalisées», a déclaré Bernard Cassagne, précisant que l’ensemble de ces structures filiales du groupe FRM rentrent dans l’objet de la présente convention de partenariat.

Selon le secrétaire exécutif de Brainforest, la complémentarité de leur expertise et de leur spécificité respective leur permet d’envisager une collaboration stratégique axée sur l’amélioration des pratiques sociales et environnementales de la filière forêt, bois et plantations dans le Bassin du Congo. «Le partenariat s’articulera autour des projets aussi bien au Gabon que dans les autres États du bassin du Congo. Ces tâches seront axées sur l’amélioration des conditions de vie des populations», a précisé Marc Ona Essangui.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire