mdas

Mgr Onyeaghala Chibuike chargé d'affaires de la Nonciature apostolique au Gabon - © D.R.Le Chargé d’affaires de la nonciature apostolique au Gabon, Monseigneur Chibuike Onyeaghala, est monté au créneau le lundi 15 octobre 2012 pour donner suite au communiqué de l’ambassadeur du Vatican près la République gabonaise, le Nonce apostolique, Monseigneur Jan Romeo Pawlowski, qui avait dénoncé l’usage abusif et usurpateur de l’identité d’évêque au Gabon. Pour Monseigneur Chibuike Onyeaghala, il n’y a que cinq évêques au Gabon.

LeLe site l’église catholique au Gabon, eglisecatholique.ga, avait diffusé un communiqué datant du 27 septembre 2012, signé par le Nonce apostolique Monseigneur Jan Romeo Pawlowski, représentant du Vatican au Gabon. Il s’insurgeait contre les usurpations d’identité d’évêques par des personnes ou structures ne relevant pas de l’église catholique romaine.

Ce lundi, dans les colonnes du quotidien Gabon Matin, le chargé d’affaires de la nonciature apostolique au Gabon, Monseigneur Chibuike Onyeaghala, relève que les personnes indexées sont en effet les «usurpateurs et les faux prophètes qui se font passer pour des évêques nommés par le Pape Benoit XVI».

«Il faut préciser une fois pour toute que le Gabon compte à ce jour cinq évêques et un Préfet apostolique nommés par l’évêque de Rome, le très Saint Père», a précisé Monseigneur Chibuike Onyeaghala. Le Chargé d’affaires de la nonciature apostolique au Gabon s’est fait fort de les citer nommément afin qu’il n’y ait plus d’amalgames sur le sujet : «ces cinq évêques et Préfets apostoliques qui constituent la Conférence épiscopale du Gabon sont Mgr Basile Mvé Engone, Archevêque Métropolitaine de Libreville ; Mgr Dominique Bonnet, évêque de Mouila ; Mgr Timothée Modibo, évêque de Franceville ; Mgr Jean-Vincent Ondo Eyene, évêque d’Oyem ; Mgr Mathieu Madéga, évêque de Port-Gentil ; Joseph Koerber, Préfet apostolique de Makokou.»

Il conclut en stipulant que «personne au Gabon, hormis ces cinq évêques et Préfet apostolique nommés par le Saint Père, ne peut se prévaloir de la qualité d’évêque de l’église catholique apostolique romaine (…) Quiconque le ferait, serait complètement dans l’erreur, tromperait les hommes, et ne serait pas en communion avec l’évêque de Rome», a-t-il dit.

Reste à deviner ce que cette soudaine montée au créneau du clergé catholique signifie réellement. Peut-être rien d’autre qu’une querelle d’hommes d’église.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. ni lire ni écrire dit :

    Je ne les ai point envoyés, dit l’Eternel, et ils prophétisent le mensonge en mon nom, afin que je vous chasse et que vous périssiez, vous et les prophètes qui vous prophétisent « . (Jer 27/15)

  2. ni lire ni écrire dit :

    En clair, la parole de Dieu trace un chemin difficile. Les faux prophètes prétendent donner les raccourcis et par facilité, par habitude du prêt à penser, de la séparation entre ceux qui savent et ceux qui acceptent sans réfléchir, les fidèles affluent.
    Et finissent par perdre leur âme et parfois leur vie. Le prêtre est là pour nous guider à faire le travail nous même. Pas pour le faire à notre place ni pour diriger totalement nos vies selon ce que certaines églises alternatives proposent.

  3. CLG dit :

    Le Gabon a des problèmes plus importants! Que ces gens arrêtent de nous fatiguer avec leurs histoires de titre d’Évêques! Que disent-ils de la misère des Gabonais?

    • Angoue dit :

      Le problème majeur ce sont ces églises éveillées qui pillent les compatriotes qui n’ont déjà pas d’argent pour leurs enfants. Le problème est que si on ne canalise pas cette religion aux grands canaux officiels on ouvre les portes aux sectes et autres vrais malfras qui cherchent l’argent des pauvres.

  4. jules obiang dit :

    Des crimes rituels. Du pillage économique au Gabon. La misère, la montée exponentielle des réseaux de proxenetisme entretenu au pluas haut niveau de l’Etat, Homosexasualité des dirigeants du Pays, la chutte vertigineuse de l’enseignement privé catholique au Gabon. et que trouvent-ils comme positionnement ? C’est de parler du titre usurpé d’évèque dans SODOME ET GOMHORE qu’est devenu le Gabon. Pouah….

Poster un commentaire