mdas

Dans la poursuite de l’immatriculation des étudiants, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) annonce que la campagne d’immatriculation pour le compte de l’année 2012-2013 a débuté depuis le 1er octobre 2012.

Inscription 2012-2013 des étudiants à la CNAMGS - © jupiterimagesCette campagne concerne les étudiants inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur publics ou reconnus d’utilité publique.

Selon le communiqué des services de communication de la CNAMGS, qui s’occupe de la protection sociale et de l’assurance maladie obligatoire au Gabon, les intéressés sont invités à se présenter dans les lieux indiqués selon les dates et heures ci-après:

  • Pour les étudiants de Libreville : tous les vendredis, de 7h30 à 14h, à la Délégation provinciale CNAMGS de l’Estuaire située au centre-ville (derrière le PMUG);
  • Pour les étudiants de Franceville : du lundi au vendredi, de 7h30 à 14h, à la Délégation Provinciale CNAMGS du Haut-Ogooué située derrière la Délégation provinciale de la CNSS.

La note précise en outre que les étudiants nouvellement inscrits doivent être munis des pièces suivantes : une copie légalisée de l’acte de naissance ; une carte d’étudiant ou un reçu d’inscription de l’année académique 2012-2013.

Enfin, les étudiants immatriculés pour le compte de l’année académique 2011-2012, doivent actualiser leur situation en se présentant munis du récépissé CNAMGS de l’année écoulée et de leur carte d’étudiant ou du reçu d’inscription de l’année académique 2012-2013.

La CNAMGS est considérée comme l’élément moteur de la politique sociale du chef de l’État et du gouvernement gabonais. Elle est associée aux grands enjeux en matière de santé ce qui la conduit à jouer un rôle essentiel auprès de la population.

Ses missions sont de 2 ordres : elle garantit la couverture maladie à l’ensemble de la population gabonaise et assure la distribution des prestations familiales aux Gabonais Économiquement Faibles (GEF) qui perçoivent des allocations familiales, d’une prime de rentrée scolaire et d’une prime à la naissance sous forme de layette.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. dworaczek-bendome dit :

    belle initiative du gouvernement mais malheureusement, le jour où ils voudront se servir de la carte, ils risquent de recevoir un refus de la part du personnel de sante. Dommage, de nombreux gabonais font chaque jour cette désagréable expérience

Poster un commentaire