TATIE

 

Un incendie d’une rare violence a consumé le 3 août une vingtaine d’habitations, construites pour certaines en matériaux provisoires, à Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville.

Une vingtaine d’habitations part en fumée à Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville. © Gabonreview

 

Aux alentours de 16 heures, le 3 août, un incendie d’une rare violence s’est déclaré dans une concession située près de la marie de Nzeng-Ayong, à côté du Lycée privé Nyonda Makita. Une vingtaine d’habitations, construites pour certaines en matériaux composites a été réduite en cendre, en moins d’un quart d’heure.

Si l’on ne sait encore rien de l’origine des flammes, il reste que les branchements électriques anarchiques, ainsi que la promiscuité de construction peuvent expliquer la rapidité de l’expansion du feu. Selon certains habitants de cette mini-cité, c’est une vingtaine de studios et chambres qui a été réduit en cendre. Des bâtisses construites parfois en planches et en tôles.

© Gabonreview

La mauvaise qualité des voies d’accès sur le lieu du drame, a plombé l’action des sapeurs pompiers, bien aidés par la population. «J’ai tout perdu, tout. Je suis comme je suis sortie depuis le matin. On m’a appelé et on m’a dit que ma maison brûle. Je suis venue et je constate que je ne peux même pas me rapprocher de l’entrée», a déclaré une victime.

La quasi-totalité des locataires a tout perdu, y compris les papiers importants comme les cartes d’identité, cartes de séjour, actes de naissance, passeports ou diplômes. «Il n’y a que Dieu qui sait pourquoi. Personne n’est mort dedans», a déclaré un des occupants de cette mini-cité. «Nous avons tout perdu. Vous avez-vous même vu les flammes. Impossibles de s’y approcher, de récupérer quoi que ce soit. La seule chose qui nous reste est de nous retourner vers l’Etat, le gouvernement, pour demander de l’aide. Parce que nous ne savons quoi faire», a-t-il dit.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    VIVE LE BONGOISME !!!
    VIVE LE VALENTISME !!!
    VIVE LE VOL !!!
    VIVE LA GABEGIE !!!
    VIVE LE PDG !!!
    VIVE LA FRANCAFRIQUE !!!
    VIVE LE GABON : LE PLUS BEAU PAYS D’AFRIQUE
    A NTARE NZAME !!!

  2. yannick obiang loembet dit :

    super triste, des situation et des drames qui peuvent être évités… encore des Gabonais sans abris.

Poster un commentaire