HABANA

L’Atlético Akanda lance pour le compte de la saison 2020-2021, le Programme «Sportives Éduquées». Celui-ci vise l’émancipation des sportives par l’éducation et la formation, afin de réduire les inégalités dans le milieu du football.

15 jeunes footballeuses prendront part à la  première phase du Programme «Sportives Éduquées» de l’Atlético Akanda. © D.R.

 

En vue de réduire les inégalités dans le football gabonais, le club Atlético Akanda a décidé de miser sur l’éducation, instruction et orientation des jeunes footballeuses à travers le Programme «Sportives Éduquées» lancé pour la saison 2020-2021. Pour sa première année, ce programme sera exécuté à Libreville et touchera directement 15 jeunes filles qui souhaitent repartir à l’école après un temps de décrochage. «Au Gabon, quatre sportives sur 10 arrêtent l’école avant même d’avoir obtenu leur Baccalauréat. Deux sur 10 arrêtent l’école avant la classe de 3ème pour se consacrer au foot car leurs encadreurs sportifs leur auraient promis un avenir dans le foot», a regretté le président du club.

«Et, compte tenu de la stratégie de promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes prônée par les autorités gabonaises, notamment la Première dame Sylvia Bongo Ondimba et sa fondation, Atlético Akanda a décidé de mettre davantage l’accent sur l’émancipation des jeunes filles sportives, et plus précisément les footballeuses, à travers ce programme, qui a besoin de financements pour être appliqué. Actuellement, nous recherchons des contributeurs», a ajouté Freddhy Koula Moussavou.

Des footballeuses éduquées et formées

Depuis un an, en effet, l’équipe dirigeante de l’Atlético Akanda a mené une enquête sur les inégalités dans le football gabonais, et le rapport des footballeuses à l’éducation. Des résultats de cette enquête est né ce programme, lancé en collaboration avec des partenaires locaux à l’instar du Lycée Privée Awassi, qui recevra cette année cinq filles du club. Deux d’entre elles passeront même le baccalauréat. Après Vanessa Mazaly et Cyntiche Ntsame Ondo qui ont bénéficié d’un accompagnement l’an dernier, d’autres filles auront donc droit à l’accompagnement du club du nord de Libreville en 2021, grâce à ce programme inédit, destiné à donner un autre visage au football féminin et lutter contre les inégalités dans le pays.

«Sportives Eduquées est un programme de l’Atlético Akanda pour l’émancipation des sportives par l’éducation et la formation. Notre projet est basé sur la culture de l’excellence, et de “l’éducation d’abord” (toutes les sportives et sportifs recrutés au club sont obligatoirement scolarisés ou insérés professionnellement, ndlr)», a expliqué le Directeur Délégué du Club, chargé de l’éducation. «Cela constitue une source importante de création de valeur afin de lutter contre discriminations, les inégalités, et accompagner les filles dans leur émancipation», a conclu Mikel Doussengui.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire