HABANA

Le Centre technique de Bikélé fait son bout de chemin après les incertitudes sur l’aboutissement du chantier. Gabonreview a visité le 23 juillet, le chantier de ce site destiné à accueillir les regroupements des équipes de football des jeunes.

Les travaux du chantier du Centre technique de Bikelé sont bien avancés. © Gabonreview

 

Plus de deux ans après la réception partielle par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) du Centre technique de Bikélé, situé dans le 2e arrondissement de la commune Ntoum, le site prend de plus en plus forme. En effet, Gabonreview a violé l’intimité du chantier, le 23 juillet, pour y constater l’état d’avancement des travaux. Sur place, deux terrains d’entrainement aux pelouses naturelle et synthétique sont déjà opérationnels. Les quatre bâtiments faisant office de réfectoire, dortoirs (dix chambres pour l’encadrement technique et 12 pour les joueurs) et bâtiment administratif, sont achevés ou en cours d’achèvement.

© Gabonreview

A la Fegafoot, l’on demeure serein sur la livraison totale du site dans quelques mois. Ce qui aurait déjà pu être le cas, n’eût été quelques «maladresses» de l’ancienne équipe dirigeante de l’instance faitière du football national. En effet, celle-ci a notamment eu recours au gré à gré pour l’attribution du marché du Centre technique de Bikélé, en lieu et place d’un appel d’offres comme cela est préconisé par la Fédération internationale de football association (Fifa). Mécontente, la Fifa a suspendu les financements du centre.

Après plusieurs mois d’arrêt, le chantier a finalement repris avec l’arrivée de Pierre-Alain Mounguengui à la tête de la Fegafoot. D’où la livraison partielle du centre en décembre 2019. Le site est destiné à accueillir les regroupements des équipes de football des jeunes, filles et garçons. A terme, l’ambition de la Fégafoot est d’y accueillir les équipes fanion.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Centre technique pour des pousseurs de ballons ?

    Et les menuisiers, les infirmiers, les agriculteurs, etc …où sont leurs centre technique ?

  2. Gabon dit :

    N’oubliez pas la route….

Poster un commentaire