mdas

 

Alors que 23 des 24 quartiers de Lambaréné, une cinquantaine de villages ainsi que des quartiers de Ndjolé ont été impactés par la montée des eaux ces derniers jours, le gouvernement, sur instructions du président de la République, annonce des actions de solidarité en faveur des populations sinistrées dans la province du Moyen-Ogooué.

Une réunion interministérielle sur le sujet a eu lieu à la primature. © Primature-Gabon

 

 

Ces derniers jours, presque la totalité des quartiers de la commune de Lambaréné (23 sur 24), 11 villages du département de l’Ogooué et des Lacs, 47 autres villages des districts de Makouké et Aschouka, ainsi que la ville de Ndjolé ont subi des inondations. C’est, pour ainsi dire, plus de la moitié de la province du Moyen-Ogooué qui a été touchée. La raison : une forte montée des eaux occasionnée par des pluies récurrentes.

Face au désarroi des centaines de familles impactées, le gouvernement, qui dit avoir «pris la mesure de la situation», n’entend pas rester indifférent. Au nom de son collègue ministre d’État à l’Intérieur, Denise Mekam’ne Edzidzie a annoncé, jeudi 17 novembre, «des actions fortes afin de marquer la solidarité de la nation à ces populations désemparées».

La ministre d’État chargée des Relations avec les institutions précise dans sa communication qu’il s’agit des «très hautes instructions du président de la République» après celles reçues à la suite de l’éboulement meurtrier du PK8 en octobre dernier. S’agira-t-il, là aussi, de reloger les victimes ? Si oui, sur quel site ? Sinon, qu’est-ce que les autorités prévoient-elles de faire exactement ? Une réunion sur le sujet, présidée par Rose Christiane Ossouka Raponda, a eu lieu hier à la Primature avec certains ministres, dont ceux originaires de la province.

Le gouvernement impute ces inondations au changement climatique et à la pluviométrie particulièrement abondante cette saison. En attendant les actions de solidarité annoncées par son gouvernement, la Première ministre assure que « les autorités locales et les directions provinciales des départements ministériels concernés sont déjà actives sur le terrain« .

 

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Poe dit :

    Quel est l’objectif de cet article?
    Quelle est la réponse mise en place par le gouvernement aux catastrophes naturelles?

  2. udfr dit :

    Bref , comme le dit l’article, rien de prévu de concret…juste du bavardage pour se donner bonne conscience…..

Poster un commentaire