mdas

 

La plateforme Destination Akanda, en partenariat avec la municipalité et Air France, a récemment organisé une vaste opération de nettoyage et de sensibilisation des populations d’Akanda. Une action s’inscrivant dans le cadre de la Journée mondiale et citoyenne de la Propreté 2022 (World Cleanup Day).

Les équipes de Destination Akanda et ses partenaires sur le terrain, le 17 septembre 2022 à Akanda. © L’Union

 

Dans le cadre de la Journée mondiale et citoyenne de la Propreté 2022 (World Cleanup Day) célébrée le 17 septembre de chaque année, la plateforme Destination Akanda était en action. En partenariat avec la municipalité et Air France Gabon, l’ONG a organisé une opération de nettoyage et sensibilisation dans la capitale gabonaise.

«Le samedi 17 septembre marque la journée mondiale du nettoyage dans le monde. Nous sommes engagés dans l’environnement et aujourd’hui nous avons mené une activité avec un partenaire qui est Air France, qui a mené une action pour marquer sa politique RSE», a affirmé le président de Destination Akanda. «Donc, nous avons nettoyé les artères de la ville. C’est la continuité d’une action que nous avons toujours menée, avec notamment la sensibilisation pour amener la population à changer de mentalité», a ajouté Gaël Nambo.

Air France s’est dite très heureuse de participer à cette opération. «Nous avons été très heureux d’être associés à notre partenaire Plateforme Akanda, pour cette action de nettoyage de la planète qui a lieu dans le monde entier. Et nous voulions, en tant qu’Air France au Gabon, marquer notre ancrage local pour mener une action de nettoyage et de sensibilisation de la population», a déclaré le directeur commercial d’Air France pour l’Afrique centrale. «Nous avons tenu à ce partenariat parce qu’il correspond à la politique d’Air France en matière de développement durable», a ajouté Bertrand Lamoureux.

Et vu le contexte actuel, Destination Akanda entend étendre son action aux établissements scolaires. «Pour la rentrée scolaire, nous comptons mener des actions dans les écoles avec la pose de bacs à ordures et amener les élèves à avoir le sens du recyclage. C’est un projet dans lequel nous sommes engagés et nous lançons des appels à quelques partenaires qui pourraient nous accompagner dans ce sens», a conclu Gaël Nambo.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. CYR Moundounga dit :

    Bjr. Que pense le gouvernement de cette initiative par rapport « au concours du meilleur arrondissement via la salubrité. Trier des ONG’s de manière select par arrondissement, définir des schémas de nettoyage avec des cartographies porte à porte par quartier comme lors des journées de vaccination à l’époque(oms) y ajouter dedans pas l’argent comme cadeau(problème d’égos) mais plutôt légaliser un partenariat mairie-ong dans le cadre d’actions ponctuels avec suivi évaluation périodique voila pour moi des voies de solution à l’insalubrité au Gabon.

    N.B: Car quelle différence l’on établie entre confier beaucoup de pognon aux autorités déconcentrées ou décentralisées de façon ponctuelle pour résoudre une action ponctuelle et la ligne budgétaire qui leur est accordée dans la loi des finances pour résoudre cette tâche régalienne qui n’est malheureusement pas faite ?

Poster un commentaire