HABANA

L’heureuse gagnante de la super tombola initiée par le Pari mutuel urbain gabonais (PMUG) est entrée en possession, le 3 juillet courant, des clés de sa villa d’une valeur de 70 millions de francs CFA, entièrement meublée.

Vanela Berthe Ntsame Menié descendant d’une limousine sous escorte policière. © Gabonreview

Vanela Berthe Ntsame Menié (robe panthère) descendant d’une limousine sous escorte policière. © Gabonreview

 

Vanela Berthe Ntsame Menié et sa famille devant leur logement actuel ; la remise de clés et du titre de propriété. Et, la famille de la gagnante dans le salon de la Barak à 5 kolos. © Gabonreview

Vanela Berthe Ntsame Menié et sa famille devant leur logement actuel ; la remise de clés et du titre de propriété. Et, la famille de la gagnante dans le salon de la Barak à 5 kolos. © Gabonreview

La vie de la jeune parieuse des courses hippiques de la commune de Ntoum a emprunté la voie du changement positif le 3 juillet dernier, avec la remise officielle de son bien immobilier en présence des membres de sa famille et de la hiérarchie du PMUG. Le geste solennel a été posé par le directeur général adjoint de l’entreprise. «Je remercie Dieu, ma famille, et le PMUG de m’avoir permis d’avoir une maison que je ne pensais pas pouvoir m’offrir maintenant. Pour 5000 francs ma vie a changé. J’encourage toute la population à participer et à croire. Aujourd’hui je suis très heureuse car je ne m’attendais pas à cela», a déclaré Vanela Berthe Ntsame Menié, toute émue.

S’étant déroulé du 2 au 31 mars dernier, ce jeu consistait, pour les parieurs, à se procurer un ticket de 5000 francs acheté dans les kiosques du Pari mutuel urbain gabonais ou ceux de Bet241 pour espérer gagner une villa entièrement meublée. «C’est un essai, qui au départ n’a pas suscité d’engouement. Mais, vers la dernière semaine du jeu, nous avons enregistré un intérêt particulier vis-à-vis de l’offre», s’est félicité Etienne Mambenda, précisant qu’à travers ce premier jeu à but social, le PMUG ne visait rien en particulier, mais souhaitait répondre à certaines préoccupations des usagers dont il se sent proche. «L’objectif est de faire comprendre aux populations gabonaises que le PMUG voudrait permettre à chaque personne d’avoir une maison meublée. Nous souhaitons apporter notre petite contribution pour permettre à une famille de vivre plus confortablement, de changer de vie».

Entièrement meublé à hauteur de 10 millions de francs, cette villa de 170 m², bâtie sur un terrain de 300 m², située à la zone économique spéciale de Nkok, parcelle n° 27, section ES2, compte trois chambres avec salle de bain privée chacune (soit 1 chambre enfants), 1 cuisine, 1 salon, 3 terrasses, 1 WC visiteur et 1 débarras.

 

 
GR
 

15 Commentaires

  1. MINKO dit :

    Les corses sont en campagne pour le Biafrai , ne savent ils pas que PASQUA est Mort ?

  2. le Blogueur Gabonais dit :

    @Minko
    Même dans ça !!! kiéééé y a vraiment un problème quelqu’un a jouer a son jeu de hasard et a gagné sa maison, tu viens nous parlé de campagne, kiéééé mon DIEU donc tout CEUX qui gagnent au Pmug aussi c’est la campagne???? vraiment n’importe quoi c’est dingue que vous mélangez tout ici !!!! c’est vraiment TRSITE!!!!

    • Pas Possible dit :

      Le Blogueur Gabonais quand tu sauras que tout est lié dans cette vie comme un serpent qui se mord la queue tu grandira d’un pouce…

      • le Blogueur Gabonais dit :

        @PAS POSSIBLE

        C’est ca!!! pour moi je vois une parieuse qui a joué et a gagné une maison! ce sont les faits et pas de kongossa!!! maintenant fais ta Maggie et crée tes liens, mais pour ma part c’est très mesquin de penser ainsi, et c’est normal moi je grandi d’un pouce parce que tous les jours les gens parient certains gagnent et d’autres pas, cette dernière a joué et a gagné quoi de plus beau pour cette dame, ça aurait pu être aussi la cagnotte,parce que quand elle a joué elle a prié pour gagner et DIEU a fais grâce!!! mais bon reste à te mordre la queue et à tourner en rond!!!bonne continuation avec mes encouragement !

        • Iboundji dit :

          Dieu a fait grâce surement et personne ne le conteste Dieu dit aussi de ne pas comme vous le faites trop user de « Argumentum ad nauseam » vous voulez faire feu de tout bois en accusant toujours les autres est-ce faux qu’actuellement vous séides et votre maître utilisez tout en votre possible en préparation de votre si chère (au propre et au figuré fausse) élection que vous nous évoquez ici dès que Dieu vous le permet ?est-ce @ MINKO et @ Pas Possible qui ont fait de votre Delta bidule un actionnaire du PMUG ?est-ce@ MINKO et @ Pas Possible qui ont décidé de la date de lancement de cette opération ?Est-ce @ MINKO et @ Pas Possible qui ont fait que le but de cette opération soit si voyant que vous cherchiez en bon séide à le cacher ??On vous le dit et redit le temps de l’enfumage et de l’esbroufe est passé on accuse trop de retard avec vos recettes éculées Ouste !!!Allez vous mordre vous-même ailleurs et restituez le pouce que vous prétendez avoir acquis il est faux comme le reste de votre doxa !!!
          Ombila a lipfu o yaligi nga-ngutu [Meme à l appel de la mort l envieux répond] Proverbe Ndumu

  3. Koulou la tortue dit :

    Du vrai n’importe quoi. Depuis que le pouvoir Emergent fait languir les Gabonais avec les logements sociaux en attente à Agondjè et à Bikélé, le PMUG en profite pour les faire rêver qu’avec 5000 F seulement on peut devenir propriétaire.
    Las d’attendre, les naïfs croient que leur rêve (oui, l’accès au logement sociaux est devenu un rêve irréalisable pour beaucoup de Gabonais), deviendra réalité grâce au PMUG.

    Pourquoi faut-il compter sur le hasard pour être propriétaire d’un logement au Gabon, alors que beaucoup sont prêts à payer en bonne et due forme par location-vente les logements sociaux ?

    C’est l’argent des malheureux perdants qui a payé la villa de Ntsame Menie. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Sans oublier que le PMUG a son bénéfice là dedans.

  4. Le Miroir de la petite emergence dit :

    Félicitation au PMUG pour cette initiative qui met du baume au coeur au sein de cette famille.

  5. Ndong Eyi dit :

    Il est si triste de voir a quel point on mélange les choses dans notre cher pays, nous le savons tous , les choses ne vont pas bien , mais une jeune gabonaise a recu les clefs de sa Maison apres avoir participé a un jeu concours .Une entreprise ne fait jamais rien sans rien , mais A aucun moment le PMUG n’as parlé de maison voire meme d’action sociale , cette parieuse a gagné , soyons heureux pour elle .Point, malheureusement au GABON , tout es pouvoir , tout est politique, tout es campagne électorale , tout est maconnerie , tout est nganga , tout est vaudou , peut on passer à autre chose ?

    • Iboundji dit :

      Voilà pourquoi on ne se comprend pas nous sommes très heureux pour cette dame et n’avons jamais dit le contraire (sauf à vous de nous le prouver).Notre questionnement est simple par quoi remplacez-vous votre intelligence quand vous condamnez ceux qui dénoncent l’omniprésence d’1 société (je parle bien de votre Delta bidule qu’il faut feindre d’ignorer),d’1 système dans tous les aspects de nos vies au lieu de condamner ceux qui introduisent et entretiennent cette société, et ce système dans les moindres encoignures de nos vies ?Prenez tous les aspects de votre quotidien de l’eau que vous buvez à beaucoup d’aliments consommés en passant par les écoles,les vêtements quel est le plus petit dénominateur ? cette entité et par ricochet son maître .Au Burkina aussi la loterie fait gagner des maisons mais la loterie appartient à l’état pas à des intérêts privés qui s’y sont introduits avec notre argent (c’est-à-dire celui qui était destiné à cet usage social. Vous parlez de vodou est-ce notre faute si certains y croient plus qu’à toute autre chose et se donne en spectacle en boucle sur you.tube en pleine séance d’idolatrie). Ou est la confusion dans le fait de le dire ? Cette omniprésence ne vous interpelle pas….Ce qui vous interpelle c’est que nous le disions ….logique.C’est vous qui êtes pénibles à nier les évidences d’autres séides vous le reprochent même….
      Onoki na mo suly’é,ndowa [le menteur n’aime pas celui qui le convainc de mensonge] Proverbe Myènè

      • Ndong Eyi dit :

        @Iboundji : la tentation est malheureusement très facile de vouloir attribuer tous les événements de notre vie , a toutes ces choses occultes , vous avez raison pour la loterie dans d ‘autres pays africains , mais pour info la loterie française américaine , anglaise allemande etc est privé , donc ce n’est pas une obligation
        C’est plutôt a l’Etat de contraindre ces organisations a en reverser plus ,je vous le concede .

        C’est la sacro sainte question du problème ou du symptome , de ce chiffon rouge que l’on agite devant le taureau pour pouvoir l ‘achever encore mieux , ne nous trompons pas de débat , mes chers frères .

        Cependant pour rien au monde ne ne devrions tomber dans ce piège tendu de manière aussi ostentatoire , la stratégie consiste plutôt a élever le debat , au donner du contenu ( les manifestations youtubistiques n’étant que des mises en scènes ubuesques dont le contenu ne mérite même pas que l’on y prête attention , et a contribuer à alimenter encore plus le développement de cette rhétorique nauséabonde ) .

        Non , aujourd’hui arrêtons de penser que tout est complot , par contre composons ensemble , car ce que les gens d ‘en haut n’ont pas compris c’est qu’avant de parler d’émergence nationale , parlons d’abord d’émergence individuelle . Si j ‘achète une nouvelle voiture , c’est parce que je suis émergent… mettons la valeur travail au coeur même de notre société vous verrez …

        • Iboundji dit :

          J’ai du mal à vous suivre par contre il apparait clairement que vous ne me suivez pas. Il vous est loisible de bien me relire sur biens d’autres sujets et même celui en référence pour savoir si oui ou non les « les manifestations youtubistiques » m’impressionnent. Il serait donc plus avisé de vous adressez à un séide s’il est à même de vous comprendre. C’est à ces mêmes individus que je vous demande d’adresser vos griefs contre la théorie du complot. Moi je m’insurge comme beaucoup d’autres contre l’étouffante, coûteuse, injustifiée et mortifère emprise d’une société qui s’est substituée à l’état et veut régenter désormais la vie des Gabonais et dont en plus certains ont l’outrecuidance de vouloir nier l’existence. La modification urgente à apporter au PMUG si les soit- disant dirigeants (j’y incluse le proprio de cette structure mafieuse) de cette entité voulaient du bien à ce pays qui les a tellement enrichis est celle que vous avez citée ils y gagneraient beaucoup. C’est à ces mêmes individus que je vous encourage à réexpliquer ce qu’est la valeur Travail & Efforts visiblement ils s’en éloignent trop au profit de leur programme mortifère que l’on affuble du fallacieux épithète d’émergent mais ce sont les 4 P : Proskynèse Pouvoir Possession Plaisir. Pour ma part je me retourne vers le Gabonais du futur celui qui réfléchit aux mesures à prendre pour rattraper le retard dans lequel les séides et leur maître nous ont enfoncés
          La vigilance éternelle est le prix de notre liberté disait Thomas Jefferson .
          Missu Bala !![ littéralement Yeux toujours ouverts : vigilance permanente] Proverbe Guisir

  6. […] *Source (French): Jeux de hasard : Ntsame Menié dans sa «Barak à 5 kolos» (Gabon review) […]

Poster un commentaire