GR

Le groupe UBA et l’ensemble de ses filiales ont célébré en différé, le 1er juin, la Journée mondiale de l’Afrique. A l’occasion de quoi le groupe bancaire a organisé la 2e édition des UBA Africa Conversations, véritable plateforme d’échanges sur l’avenir du continent, avec participation de président africains et dirigeants internationaux.

UBA a célébré journée mondiale de l’Afrique, le 1er juin 2020, par la mise la mise en valeur la diversité, le succès et le potentiel culturel et économique du africain. © adiac-congo.com

 

Le 25 mai a été marqué par la célébration de la Journée mondiale de l’Afrique. Un rituel observé en différé par UBA et l’ensemble de ses filiales, le 1er juin, par la mise en valeur la diversité, le succès et le potentiel culturel et économique du continent africain.

A l’occasion le groupe bancaire a organisé la 2e édition des «UBA Africa Conversations», marquée par l’intervention de panelistes de haut niveau, notamment des présidents africains et dirigeants internationaux. Véritable plateforme d’échanges sur l’avenir du continent, cet évènement, diffusé en live sur les réseaux sociaux, était articulé autour de deux conférences-débats. La première, sur le thème «Croissance, emploi et développement durable dans un contexte de pandémie mondiale», a notamment enregistré la participation des président Macky Sall (Sénégal) et George Weah (Libéria) ou encore Peter Maurer, président du Comité international de la Croix Rouge (CICR).

Portant sur le thème «Politiques intérieures, développement régional et agenda international : Les ODD et le développement africain à la croisée des chemins», la seconde conférence-débat a notamment enregistré la participation de Abiola Bawuah (directrice régionale UBA, Afrique de l’Ouest), Ndidi Okonkwo (co-fondatrice de Sahel Consulting) et Roland Kwemain (coach/formateur en leadership).

La journée mondiale de l’Afrique célèbre l’anniversaire de la signature des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), le 25 mai 1963. C’est l’occasion pour chaque pays d’organiser des événements dans le but de favoriser le rapprochement entre les peuples africains. L’évènement est aujourd’hui une tradition fortement enracinée dans l’ensemble des pays africains, et elle représente le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire