" " Lambaréné : Il tire sur le neveu de sa compagne et affirme qu’il est tombé d’un avocatier | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

Un chasseur tire sur le neveu de sa compagne par accident et choisit de garder le silence avant d’affirmer qu’il est tombé d’un avocatier. C’est sous la pression des gendarmes qu’il admettra son forfait bien plus tard.

Un chasseur a été incarcéré à Lambaréné pour avoir tiré sur le neveu de sa compagne. © D.R.

 

Âgé de 24 ans, Brice Loumba Kando est condamné à vivre avec du plomb dans son corps. Un jour, alors qu’il rentrait de la plantation de sa tante où il était allé chercher des provisions, au village Mbigou-Lobi, situé à 42 km de Lambaréné sur la route Lambaréné-Fougamou, il recevra une «une décharge de plombs» sans savoir de qui cela provenait.

«J’ai été touché par des projectiles sur le côté gauche sans savoir très exactement de quoi il s’agissait», a confié le jeune homme au journal L’Union. «Je suis tombé un instant avant de me relever et de courir en direction du village où je me suis finalement effondré», a-t-il ajouté. Selon le journal, ce même jour, Marcel Samouna, le compagnon de la tante de Brice L K se trouvait en brousse.

Bien qu’ayant vu passer le jeune en toute vitesse après son tir, Marcel Samouna, un quinquagénaire choisira de prendre un raccourci pour regagner son domicile comme si rien ne s’était produit et arrivera avant le jeune homme. «Le quinquagénaire fera savoir à l’hôpital mais aussi aux officiers de police judiciaire (OPJ) que le jeune homme était tombé d’un avocatier», relate le journal qui souligne que les examens effectués, démontreront des traces de plombs dans les poumons du blessé. Mis sous pression par les gendarmes, Marcel Samouna admettra avoir tiré accidentellement sur le neveu de sa compagne qu’il aurait confondu à un gorille.

Déféré devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Lambaréné, il a été écroué à la prison de Lambaréné. Les médecins n’ayant pu extraire les plombs de ses poumons, Brice L K est donc condamné à vivre avec.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire