TATIE

 Sur présentation du ministre des Eaux et Forêts, le Conseil des ministres a marqué son accord le 13 octobre, pour l’adhésion du Gabon à la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP).

Le Conseil des ministres a marqué son accord le 13 octobre, pour l’adhésion du Gabon à la Coalition pour le climat et l’air pur. © istock

 

Dans quelques semaines, le Gabon rejoindra de manière officielle la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP). Créée en 2012 sous l’égide des Nations unies, cet organisme a pour objectif de renforcer les efforts publics et privés au niveau mondial, régional et national, afin de réduire les polluants organiques de courte durée de vie présents dans l’air et d’améliorer les inventaires.

L’autorisation de cette adhésion a été donnée par le Conseil des ministres du 13 octobre, sur la sollicitation du ministre des Eaux et Forêt, Lee White. «L’adhésion de notre pays à cette coalition permettra de soutenir la mise en œuvre des actions du Gabon sur la qualité de l’air, dans la préservation de l’environnement et de la réduction des émissions de polluants de courte durée de vie (PCDV)», souligne le communiqué final de cette réunion présidée par Ali Bongo.

Cette adhésion permettra également au Gabon d’accéder à une plateforme d’échange d’informations et de renforcement de capacités techniques sur les projets et le transfert de technologies de lutte contre les pollutions atmosphériques. La Coalition pour le climat et l’air pur est un partenariat volontaire de gouvernements, d’organisations intergouvernementales, d’entreprises, d’institutions scientifiques et d’organisations de la société civile engagées à améliorer la qualité de l’air et à protéger le climat par des actions visant à réduire les polluants climatiques de courte durée.

Ce réseau mondial comprend 70 Etats partenaires, 76 partenaires non étatiques, 18 organisations intergouvernementales, 58 organisations non gouvernementales menant des activités dans tous les secteurs économiques.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire