GR

A l’occasion de journée de l’Afrique, célébrée le 25 mai, l’ambassade du Maroc au Gabon est revenu sur l’engagement de son souverain dans la riposte contre le Covid-19 en Afrique. La représentation diplomatique évoque également l’engagement du Maroc en faveur d’une Afrique indépendante, forte, prospère et unie.

Selon l’ambassade du Maroc au Gabon, le Roi Mohammed VI œuvre à l’émergence d’une Afrique indépendante, forte, prospère et unie. © D.R.

 

La célébration de la journée de l’Afrique cette année, le 25 mai, est tombée sur la pandémie mondiale du Covid-19, une crise sanitaire ayant poussé les États africains à décréter des mesures de confinement pour protéger les populations.

A cette occasion, l’ambassade du Maroc au Gabon a salué l’engagement de son souverain dans la riposte contre la pandémie au niveau du continent. D’autant plus que cette situation inédite aux conséquences économiques incommensurables appelle, plus que jamais, à davantage de solidarité interafricaine en vue de juguler les effets induits par cette conjoncture exceptionnelle.

Selon la représentation diplomatique du royaume chérifien, le Roi Mohammed VI avait proposé le lancement d’une initiative de chefs d’Etat africains, visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie.

«Cette initiative royale a suscité un grand intérêt au niveau continental et international. Elle constitue le témoignage de l’engagement fort et sincère du Maroc envers l’Afrique et ses populations, conformément à la vision de sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a toujours placé le citoyen africain au centre de ses préoccupations», affirme l’ambassade du Maroc au Gabon.

En témoigne les multiples projets initiés par le Royaume dans plusieurs pays africains dans le domaine du développement humain. Des projets destinés à répondre aux besoins essentiels et urgents des populations, notamment dans les domaines de la santé, de la formation et de la lutte contre la pauvreté.

Une attitude traduisant l’engagement du Maroc pour l’émergence d’une Afrique indépendante, forte, prospère et unie. En effet, et depuis son accession à l’indépendance en 1956, le royaume chérifien a apporté un appui à la lutte pour la libération des pays africains du joug colonial.

Le Maroc est également parmi les pays fondateurs de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), ancêtre de l’Union Africaine, et avait contribué à la concrétisation de ce rêve en accueillant à Casablanca en janvier 1961 la toute première conférence africaine qui a constitué le prélude à la création de l’organisation continentale.

Depuis, le pays a joué un rôle de leadership en Afrique et contribué à la paix, à la sécurité et au développement en Afrique, et partagé son expérience avérée avec plusieurs pays africains, en accueillant des milliers d’étudiants africains et en initiant des projets de coopération en Afrique avec l’appui de l’expertise marocaine.

Sur le plan économique, le Maroc est deuxième investisseur africain en Afrique et le premier en Afrique de l’Ouest. Les investissements marocains concernent des secteurs stratégiques pour le développement de l’Afrique, et participent au transfert de la technologie et à la création de la richesse dans plusieurs pays où ils sont implantés.

 
GR
 

6 Commentaires

  1. actu dit :

    Quel paradoxe…vous dites <>

    Comment vous dites que le Maroc est un Pays Africain qui aurait contribue a la creation de L’OUA et vous dites que ce Royaume investi en Afrique et en Afrique de L’Ouest? Vos propos sont ambigus a en croire cette declaration vous presenter le Maroc(ou le Maroc se difinit) comme un Pays un Pays or d’Afrique.

    Bref le Maroc et d’autres pays au nord de l’Afrique ne se sentent pas Africains parce que pour la plupart d’entre eux Afrique et Africains voudrait dire peuple noir,n’est-ce pas?

    J’ignore quel est le volume des investissements du Maroc dans l’ensemble des Pays du Continent mais j’ai des doutes que le Maroc soit le premier investisseur.

    Kouame Nkrouma le Leader Panafricain a qui nous devons la Creation de cette organanisation certes voulait ratisser large en esperant que les pays du Maghreb y adhereraient sans complexe de superiorite ni esprit de sabotage.

    Mais lorqu’on voit le desordre que ce Roi est en train d’installer au Gabon. Nous disons qu’il n’est pas un exemple de Panafricanisme.

    De plus le panafricanisme n’a jamais proner l’avenement des monarchies comme modele de developpement en Afrique.Le panafricanisme est tout le contraire de la Monarchie que ce Roi du Maroc incarne….Nous.. n’en.. voulons ..pas.

  2. Ulys dit :

    Méfiez vous toujours des pays qui viennent vous dire qu’ils viennent vous aider à vous développer. C’est le plus souvent le contraire: ils viennent voler vos richesses et vos terres.

  3. Irène dit :

    On dirait Ali Baba. Vous connaissez la suite de l’expression. Et les 40 voleurs (les Bongo et les Valentin)…

  4. ULIS dit :

    Il faut que ceux qui confisquent les rêves des populations gabonaises, comprennent qu’on ne peut régner indéfiniment en utilisant la violence d’état comme arme pour se maintenir au sommet de l’état. Que aucun régime n’a duré plus d’un demi-siècle et que peut importe leurs manœuvres, quand un peuple désarmé décide de prendre son destin en main aucune armée au monde ne peut l’arrêter car VOX POPULI VOX DEI.

    Il est nécessaire que rappeler que les dossiers des heurts et ripostes des vaillants défenseurs des droits du peuple ont été classés  » top secret’ par les chefs de la junte au pouvoir depuis au moins en début 1994 et les fosses communes, enlèvements, disparitions forcées n’ont jamais été elucidés.

    C’est l’occasion pour moi d’avoir une pensée pieuse et mes hommages à tous ceux et celles qui se sont battus pour la libération de notre pays en risquant leurs vies. Ceux qui sont partis en martyrs mais ont tracé le chemin pour que nous soyons là: plus déterminés à en terminer avec cette classe de périmés.  » Ce n’est pas l’oppressé mais l’oppresseur qui détermine la forme de lutte, s’il est violant, nous n’aurons ps d’autre choix que de répondre par la violence, dans notre cas, ce n’était que de la légitime défense » Nelson Mandela Madiba

  5. Lavue dit :

    Je valide totalement les écrits de « Actu » apparus plus haut. Je comprends que Gabonreview est un Média qui informe. Mais, il devrait me semble-t-il aussi avoir le devoir d’éduquer et de contribuer à l’émancipation de nos jeunes qui n’ont pas toujours tout le recul historique.
    Comment peut-on sérieusement croire qu’un pauvre pays du tiers monde comme le Maroc qui vit principalement du tourisme européen puisse efficacement influer sur le Développement d’un continent comme l’Afrique. Ces Arabes viennent avant tout, comme les Européens, pour élargir leur marché commercial. Le Développement local ne saurait être leur affaire.
    Sur le plan politique le Maroc est un royaume qui ne peut rien nous apporter sur le plan de développement de la démocratie. Si ce n’est encourager l’enracinement des Dictatures, convaincus que la Démocratie c’est pas pour les nègres.
    MOBUTU est enterré où? Le 1er village de la famille BONGO c’est où? Après OYO, chez les SASSOU c’est où? Et j’en passe. C’est ça le Maroc. Les Arabes profiteront toujours des imbéciles noirs. Comment des gens qui ont pratiqué l’esclavage négrier pendant des siècles peuvent-ils brusquement ce sentir semblables aux Africains?. Il y a que le cancre noir Africain pour le croire. Si on arrête pas rêver, d’être complexés et de redevenir nous-mêmes, il n’ ya aura aucun salut, aucun développement pérenne. Vous comprenez toute l’importance de la qualité des hommes à la tête de nos pays. Les autres ne feront jamais notre développement à notre place.
    Le Maroc au Gabon s’appuie sur la famille BONGO avec qui elle a tissé des liens étroits, pour prospérer dans les affaires. Ce qu’ils obtiennent ne relèvent pas toujours du niveau de qualité de leurs offres ou prestations. C’est pas un secret et c’est important que les jeunes le sachent pour un jour mieux défendre les intérêts de leur pays quand ils seront responsables.
    Merci.

Poster un commentaire