TATIE

La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a récemment lancé les travaux de construction d’un dispensaire au village Nguiassono, à 10 km de Moanda. Un chantier visant à renforcer l’offre de soins médicaux dans le département de la Lébombi-Léyou.

Un aperçu de la maquette du projet. © D.R.

 

Situé dans la province du Haut-Ogooué, le département de la Lébombi-Léyou va renforcer son offre sanitaire. La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a récemment lancé des travaux de construction d’un dispensaire au village Nguiassono, à 10 km de Moanda sur la RN3, en direction de Mounana.

Le lancement des travaux s’est déroulé en présence du sous-préfet du district de Mounana, Leonel Ondy Ebounou, le président du Conseil département, Alain Mangouba, le directeur des Relations publiques et de la Communication de Comilog, André Massard, et les populations du village Nguiassono.

Étendu sur une superficie de 5000 m², le projet comprend un bâtiment principal d’une superficie de près de 208 m² (salle d’attente, salle de consultation, salle d’injection, salle de pansement, salle d’observation, salle de stockage de produits pharmaceutiques, etc.). La construction du logement (115m²) de fonction de l’infirmier d’astreinte n’est pas en reste. Un projet qui a obtenu la validation de la Direction générale de l’Environnement le 30 juin dernier.

A l’instar de l’hôpital Marcel Abéké et l’antenne du Samu social de Moanda, cet appui complémentaire de la Comilog dans le secteur de la santé rentre dans le cadre de sa politique de Responsabilité sociétale des entreprises(RSE). Ce dispensaire mettra un terme au calvaire des habitants de tous les villages qui n’auront plus à parcourir de longues distances pour avoir accès aux soins médicaux à Moanda.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. combien d’habitants dans cette bourgade, j’ai pas noté de salle de garde sauf a considéré que cela se passera en ambulatoire. En tout cas bravo pour l’initiative. Amen.

Poster un commentaire