mdas

Très actif ces derniers mois, le ministère de la Promotion des investissements, des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat et du Tourisme, chargé de l’Aménagement du territoire vient d’annoncer l’imminence des travaux de reconstruction du pont BICIG Oloumi à Libreville.

Gabonreview.com - La zone industrelle d'Oloumi durant la saison des pluies - © D.R.

A cet effet, indique un communiqué du ministère, «la section routière comprise entre le carrefour Bati + et Tractafric sur le Boulevard Issambi Boardman sera fermée à la circulation à compter du 27 juillet, pour une durée de six mois. Pendant cette période, le trafic s’effectuera par le pont Boulingui en amont, et une passerelle piétonne assurera le franchissement du cours d’eau sur le site des travaux».

Toutefois, le ministère de la Promotion des investissements n’a pas donné les motifs de la décision de reconstruction de cette infrastructure. Mais à en croire l’ambitieux programme annoncé en début d’année, ces travaux devraient déboucher sur un pont aux «standards internationaux» et «un accent particulier sera mis sur les normes élevées de qualité, de sécurité et d’aménagement durable».

Gageons que des travaux du même genre s’étendront à d’autres sites dans la capitale gabonaise, notamment au niveau des routes… et beaucoup plus dans les quartiers sous-intégrés. Dans le même ordre d’idée, on se souvient qu’en mai dernier, le ministère de la Promotion des investissements avait annoncé, dans le cadre de la mise en place du nouveau modèle des travaux routiers dans le pays, le réaménagement du Boulevard Gaston Guibet, entre l’échangeur de Lalala et le marché Oloumi.

Censé améliorer la circulation, le stationnement, la sécurité et la qualité de vie dans le quartier selon les normes internationales, ce projet, premier du genre à Libreville, sera utilisé comme modèle pour des travaux routiers similaires à travers le pays.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire