mdas

 

Brandel Ndoumou Okoumba, 36 ans, est actuellement en détention préventive à la prison centrale de Franceville après avoir été pris en flagrant délit d’agression sexuelle sur sa propre fille de 6 ans. Le présumé violeur, qui ne serait pas à son premier crime, a tenté de se justifier par son attirance pour les jeunes filles. Face aux agents, il a tout de même reconnu être «malade».

À 36 ans, Brandel Ndoumou Okoumba s’apprête à passer plusieurs années en prison. © L’Union

 

À 36 ans, Brandel Ndoumou Okoumba s’apprête à passer plusieurs années en prison. Au moins 10 ans, selon des sources judiciaires. Vraisemblablement originaire de la province du Haut-Ogooué, ce compatriote a récemment été pris en flagrant délit de viol sur sa propre fille de 6 ans, à Franceville, rapporte le quotidien l’Union.

Le présumé violeur ne serait pas à son premier coup du genre, selon ses propres aveux, et les faits auraient toujours été perpétrés contre ses enfants, dont deux âgées de 7 et 6 ans. Les plaintes des mères des deux fillettes n’avaient jamais prospéré jusqu’à ce que l’un de ses beaux-frères le prenne la main dans le sac.

Au cours de son interrogatoire, le présumé pédophile incestueux aurait tout avoué. «Je crois que je suis malade. J’ai besoin d’aide», a-t-il reconnu. Et de tenter une curieuse explication : «Je suis attiré par les petites filles. Les femmes ne me disent plus rien.»

Il a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Franceville pour abus sexuels sur trois filles de moins de dix ans.

 

 
GR
 

3 Commentaires

  1. DonPedro dit :

    Il est vrai que les femmes peuvent être pénibles quand elles s’y mettent, elles deviennent moins désirables. Cela dit, quand ça arrive, il n’est pas nécessaire de se tourner vers une autre forme de sexualité. L’abstinence est une solution !

  2. Loozap dit :

    Il doit payer pour tout, rie ne justifie ses actes

  3. CYR Moundounga dit :

    Bjr. Même 30 ans c’est peu, comparée aux préjudices morales ô combien humiliant de sa propre progénitures. Amen.

Poster un commentaire