TATIE

Organisés par le Groupe EK, « Les meilleurs de l’année », un événement récompensant des personnalités qui se sont distinguées au cours de l’année tiendra sa première édition en janvier 2021. Si le concept a été présenté le 28 novembre, les personnalités nominées seront connues dans deux semaines.

Le comité d’organisation de « Les meilleurs de l’année » le 2 novembre. © D.R.

 

La campagne médiatique de la 1ère édition de l’événement  « Les Meilleurs de l’année » a débuté le 28 novembre. Selon le président du Comité d’organisation, cet événement est «organisé par le Groupe EK qui comprend deux médias en ligne, notamment 7 joursinfo et Brèves Info et le journal d’informations et d’analyses, L’Information du Mois». «C’est une cérémonie de prestige, qui réunira les plus grandes personnalités gabonaises dans les domaines politiques, sportifs, la société civile, les entreprises, les médias, qui se sont distinguées au cours de l’année», a indiqué Thierry Mebale Ekouaghe.

L’idée de cet événement, a-t-il expliqué, est de récompenser les personnalités qui ont réalisé «d’authentiques performances cette année 2020». Concrètement, 30 personnalités seront nominées pour 8 trophées décernés par un jury de professionnels au cours de la cérémonie qui aura lieu  janvier 2021. «En 2020, ces personnalités gabonaises ont exercé au Gabon et dans le monde, une certaine influence, un leadership dans leurs domaines respectifs. Ces personnalités doivent servir d’exemples, de références autant pour les générations actuelles que pour celles à venir», a poursuivi Thierry Mebale Ekouaghe pour qui, malgré la pandémie qui secoue le monde entier, ces personnalités brillent, inspirent et s’engagent.

«C’est tout le sens à donner à l’organisation de cet évènement par le groupe  EK et ses partenaires. Nous croyons aux valeurs du travail et de l’effort. Ces valeurs qui sont des vertus doivent inspirer tout le monde, quel que soit le  secteur d’activité», a précisé le président du Comité d’organisation de cet événement qui vise à valoriser des modèles, les faire connaître pour inspirer plus d’un.

Ces personnalité devraient être connues dans deux semaines a fait savoir Thierry Mebale  Ekouaghe. «Une tâche ardue», a-t-il commenté, assurant qu’un tel exercice implique une part de subjectivité. «Mais le travail a été impartial avec beaucoup d’objectivité selon des critères prédéfinis», a-t-il assuré. Les candidats sont sélectionnés sur la base de trois critères : le profil c’est-à-dire les compétences (30%), l’impact des activités sur la communauté (50%) et la notoriété (20%).

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire