HABANA

Un second match nul consécutif sans but pour les Panthères du Gabon

Les Panthères du Gabon viennent d’enchainer leur second match consécutif de préparation face au Soudan. Soldé par un match nul, cela ne semble pas être un bon signe à moins d’une semaine du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 ?

Plus que l’animation du jeu, c’est le mutisme offensif des Panthères qui inquiète à quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. Lors de du match amical joué le 16 janvier 2012 à Franceville, les Gabonais n’ont pas pu venir à bout des Faucons de Jediane du Soudan, concédant un match nul sur le score de zéro but partout. Pourtant, les poulains de Gernot Rohr, disposés en 4-3-3, ont nettement dominé la partie mais n’ont pas pu trouver la faille malgré plusieurs occasions très nettes. Cousin, bien servi en profondeur (14e), Aubameyang d’un bel enchaînement contrôlé frappe (18e), ou encore Mouloungui, d’une frappe croisée suite à une bonne déviation de Cousin (25e), ne parvenaient pas à faire la décision. Bien entendu, ces occasions ratées n’enlèvent en rien le mérite des Soudanais, qui maîtrisaient leur sujet en défense

Il s’agit du second match nul consécutif sans but pour les Panthères du Gabon après celui concédé la semaine dernière face au Burkina Faso. Faut-il y voir un mauvais signe alors que le Gabon rentre en lice à la CAN le 23 janvier prochain contre le Niger ?

Pour le technicien franco-allemand des Panthères, l’optimisme est de mise. «Le Gabon présentera une équipe compétitive et prête pour la CAN». Rendez-vous est pris pour le 23 janvier prochain, où le sélectionneur du Gabon est ses troupes auront à prouver que leurs contre-performances lors des matchs de préparation n’étaient que des erreurs de parcours. Une victoire d’entrée serait aussi l’occasion pour les Panthères de se réconcilier avec leur public, en proie au doute.

Au total, le Gabon a joué 16 matches amicaux qui se sont soldés par 7 victoires contre l’Algérie, le Togo, la République Démocratique du Congo (RDC), le Niger, la Guinée-Equatoriale, Bordeaux et Monaco, trois matches nuls contre le Soudan, le Burkina-Faso et la  Conakry ainsi que 6 défaites enregistrées face à la Gambie, Oman, l’Arabie Saoudite, le Sénégal, le Brésil et le Ghana. Un bilan à peine passable pour une équipe qui accueillant la plus prestigieuse des compétitions sportives africaines.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire