mdas

Blessé le 3 mars dernier, Éric Mouloungui manquera une deuxième rencontre consécutive avec son club le week-end prochain. L’attaquant niçois ne s’est toujours pas remis de son entorse à la cheville.

Eric Moulougui Nice

«La douleur est plus importante que la semaine dernière. Elle est devenue plus vive après la résorption de l’œdème», a expliqué à la sortie des soins, le 13 mars dernier, l’international gabonais de 27 ans qui boitait. Le joueur devrait prochainement subir une nouvelle IRM de contrôle.

Auteur de 4 buts depuis le début de la saison, l’attaquant gabonais s’était blessé lors de la victoire de son équipe à Bordeaux (26e journée de Ligue 1), taclé par un défenseur adverse. Comptant parmi les meilleurs éléments de l’effectif depuis le coup d’envoi du championnat, le n°11 niçois devra encore patienter avant de faire son retour.

Un véritable coup dur pour le club, englué dans les profondeurs du classement et qui se bat pour sa survie dans l’élite. Nice, en effet, occupe actuellement la 5e place, à égalité de points avec le premier relégable.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire