mdas

 

Dans la journée du 23 mai, un incendie d’une rare violence s’est déclenché à Ambowe, dans le 1er arrondissement. L’origine des flammes viendrait d’un enfant qui aurait joué avec une boite d’allumette sous une moustiquaire.

Un incendie a fait plusieurs sinistrés à Ambowe, le 23 mai 2022 (illustration). © D.R.

 

Énième incendie dans la commune de Libreville. Des maisons ont été consumées par un incendie, ce 23 mai, à Ambowe. Le feu serait parti d’une moustiquaire et se serait propagé dans la chambre jusqu’à atteindre toute la maison et d’autres habitations. Quand le feu s’est déclenché dans la chambre, nous étions présent mais il n’y avait pas d’eau pour pouvoir aider la famille et limiter les dégâts», a déclaré un témoin sur Gabon 1re.

Les riverains et les sapeurs-pompiers sont parvenus à circonscrire l’incendie. Mais les flammes ayant pris de l’ampleur rapidement ont tout consumé sur leur passage. Les occupants de ces maisons n’ont pas été blessés mais ont néanmoins tout perdu. «Tout a été brulé, rien n’est resté, même les passeports tout. Là où je suis là je ne sais même pas où je vais aller, tout a été brulé», a confié un sinistré.

Auteur : Marie Liliane Obouka

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire