Respectueux des mesures édictées par le gouvernement pour protéger les populations contre la pandémie du Covid-19, le Trésor public a scrupuleusement fait appliquer les consignes prescrites pour le paiement des agents publics le 25 mars, sur l’ensemble du territoire.

Le Trésor public, cours Pasteur à Libreville, le 25 mars 2020. © D.R.

 

Le Trésor public fait office de bon élève dans l’application des mesures barrières contre le Covid-19. Le 25 mars, la structure a scrupuleusement respecté l’ensemble des mesures édictées par le gouvernement pour sécuriser les agents de l’Etat, lors de paiement des salaires, le 25 mars sur l’ensemble du territoire.

Respects, au Trésor public, des consignes pour la lutte contre le Covid-19. A signaler que la bancarisation des fonctionnaires fonctionne bien : il y a moins de monde que d’habitude dans les agences du Trésor public. © D.R.

Annoncées deux jours à l’avance, ces mesures ont consisté à ériger plusieurs tentes de 30 chaises chacune, distancées d’un mètre l’une de l’autre devant chaque guichet. Ces tentes étaient destinées à contenir la foule des fonctionnaires et agents publics ayant afflué vers ses services pour y effectuer leurs opérations de fin de mois, notamment le retrait de leurs soldes.

Le Trésor public a également mis à la disposition des usagers des gels hydro alcooliques, pour leur permettre de se désinfecter les mains avant et après chaque opération.

Pour accéder aux guichets, le Trésor public a astreint chaque usager au test de thermo flash, non sans demander à tous les usagers de se tenir debout ou assis à un mètre l’un de l’autre, pour réduire au maximum les risques de contamination.

Le personnel de ménage a également été mobilisé pour désinfecter les guichets après chaque opération. Autant des mesures dont s’est félicité le Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Franck Yann Koubdje.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire