HABANA

Si le gouverneur de la province de l’Estuaire a indiqué le 29 décembre, après l’élection du nouveau maire de de Libreville que ce dernier sera installé le 4 janvier, dans un communiqué daté  du 30 décembre, le ministère de l’Intérieur a informé que le Eugène Mba sera installé ce jeudi 31 décembre.

Eugène Mba lors de son élection le 29 décembre. © Gabonreview

 

«Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, M. Lambert-Noël Matha, procèdera à l’installation du nouveau maire de la commune de Libreville le jeudi 31 décembre», informe un communiqué du ministère de l’Intérieur fait à Libreville ce 30 décembre. Pourtant, le gouverneur de la province de l’Estuaire, Marie-Françoise Dikoumba, avait annoncé le 29 décembre, à l’issue de l’élection du nouvel édile de la capitale gabonaise, que ce dernier sera installé le 4 janvier.

Le communiqué du ministère de l’Intérieur précise que cette cérémonie qui se déroulera à l’Hôtel de ville de Libreville s’effectuera dans «le strict respect des mesures barrières», et Eugène Mba  déclinera sa feuille de route comme promis lors de son élection.

Membre du parti démocratique gabonais (PDG) qu’il intègre en 1984, fait savoir son écurie politique, Eugène Mba est diplômé en gestion financière. De 1981 à 2012, il est fondé de pouvoir à Bipo-BIPG. De 1992 à 2012, il a occupé le poste de sous-directeur à l’Union gabonaise de banque (UGB).

Il intègre en 2003 le Conseil national de son parti et de 2008 à 2013, il a été maire du 2e arrondissement de la commune de Libreville. De 2013 à 2018, il préside  le groupe politique PDG du conseil municipal de Libreville. Avant d’être le maire de Libreville, il était le 5e maire adjoint de la commune de Libreville. Marié et père d’une nombreuse famille, le PDG le décrit comme «un homme pondéré et pétrie de sagesse».

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Serge Makaya dit :

    Eugène Mba, une fois encore félicitations. Mais un conseil d’aîné: reste le maire de tous les gabonais. Pas seulement des PDGISTES ou des fang stp. Tu es maire de tous les gabonais. Il ne doit pas avoir de tribalisme au Gabon comme fait la Garde Républicaine qui n’embauche que des batekes et obambas. Jr suis fang comme toi, mais ma femme est d’une autre ethnie. Évitons le tribalisme. Car c’est ça que les hypocrites français aiment et souhaitent chez nous: diviser pour mieux régner sur nos terres. A Ntare Nzame !!

    Bonne chance à toi, petit frère. Akiba !!

Poster un commentaire