mdas

 

Deux policiers et leurs complices viennent d’être incarcérés à Makokou. Ils ont été reconnus coupables du vol à un orpailleur, de 410 grammes d’or d’une valeur de plus de 12,5 millions de francs CFA.

Deux policiers ont été incarcérés le 1er juillet 2021 à Makokou, pour avoir dérobé à un orpailleur gabonais 410 grammes d’or d’une valeur de plus de 12,5 millions de FCFA (illustration). © coe.int

 

La prison centrale de Makokou a récemment accueilli deux policiers et leurs complices, le 1er juillet. Les nouveaux détenus auraient dérobés à un orpailleur gabonais, 410 grammes d’or d’une valeur de plus de 12,5 millions de francs CFA. Selon la victime, Alphonse Yabangoye, relayée par Gabon Matin du 5 juillet, les faits se sont déroulés le 2 juin dernier à Tebe, village frontalier entre le Haut-Ogooué et l’Ogooué-Ivindo, lorsque cette dernière va emprunter un véhicule en compagnie de huit autres personnes, pour se rendre à Makokou.

A 32 km de Makokou, le véhicule sera arrêter par un autre véhicule, occupé par le capitaine Orphée Mvegue, commandant de corps urbain, et le sous brigadier Issoumou Imel, dont les missions et compétences sont limitées à un département, ainsi que leurs complices. Ces derniers vont alors contrôler les passagers du véhicule dans lequel se trouvait Alphonse Yabangoye, et les taxer de clandestins. Profitant de la cohue née de la conduite au poste de police des «clandestins», les policiers et leurs complices vont s’emparer du butin d’Alphonse Yabangoye.

Mis au parfum des évènements, la hiérarchie de la police va dépêcher, depuis Libreville, une équipe d’enquêteurs pour faire la lumière sur cette affaire. Celle-ci se soldera par l’arrestation, le jugement puis l’incarcération des policiers indélicats et leurs complices.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. cyrtiburce moundounga dit :

    Bjr. Quid des enquêtes de moralité avant recrutement. Amen.

Poster un commentaire