GR

La troisième édition du Mandji Battle Dance n’aura finalement pas lieu cette année à Port-Gentil. Selon les organisateurs, la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le pays ne permet pas la tenue d’un tel événement mais un challenge pour lutter contre le Covid-19 est lancé sur la page officiel du festival.

Les organisateurs du Mandji Battle Dance lors d’une précédente communication. © Gabonreview

 

Comme la plupart des événements culturels à travers le monde, le Mandji Battle Dance de Port-Gentil n’a pas été épargné par le Covid-19. Depuis 2017, le festival qui se tient dans la capitale économique du Gabon s’est positionné comme le plus grand événement culturelle de la localité, et réunit tous les spécialistes de la danse urbaine tout en mettant en exergue, la culture gabonaise.

Pour cette troisième édition qui était prévue au mois d’Août 2020, les organisateurs ont annoncé lors d’un entretien téléphonique, qu’elle n’aura pas lieu. «Non ce n’est pas évident que cette année il y’ait une troisième édition du Mandji Battle Dance. C’est surtout la crise sanitaire actuelle et les mesures gouvernementales qui ne permettent pas une telle organisation», a confié Isabelle Ekang, responsable du Label Anouva.

. © Gabonreview

«Quant aux sponsors, ils ont d’autres préoccupations en ce moments.  Ce ne sera pas possible cette année le Mandji Battle Dance» a-t-elle précisé. Toutefois, pour pallier cette situation, le Label Anouva a lancé sur la page officielle du Mandji Battle, une compétition de danse dénommée, le « Challenge Danse Sol contre le covid-19 ». «C’est l’occasion donnée aux organisateurs et aux danseurs de lutter contre le Covid-19», a estimé Castro Tchibozo, responsable communication du Mandji Battle Dance. «Il s’agit pour les danseurs de sensibiliser autour de leur vidéo solo d’une minute, les populations cibles. Ils ont pour récompense 20.000 chaque lundi pour le clip solo qui aura plus de Likes» a-t-il expliqué.

Carmen Ndaot,  la marraine de ce plus grand rendez-vous culturel, fait de cette plateforme un lieu où les jeunes ont la possibilité de s’entendre, de se comprendre et d’atteindre un seul et même objectif autour de la danse : celui du vivre-ensemble.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire