TATIE

Après avoir simulé sa propre mort avant d’avouer qu’il a tenté de faire le buzz sur la Toile, il y a quelques jours, le jeune humoriste gabonais Chambre à Louer est apparu dans une photo diffusée dans la nuit du jeudi au samedi menotte au poignet, en compagnie du rappeur McBright.

L’humoriste Chambre à Louer (à droite) et le rappeur McBright font le buzz sur le Toile. © Facebook

 

Nouveau coup de buzz pour Chambre à Louer ou réalité ? Le jeune humoriste est apparu dans une photo diffusée sur les réseaux sociaux dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 novembre menotte au poignet gauche, en compagnie du rappeur McBright. Les deux artistes sont originaires de Port-Gentil, et cette précision est loin d’être anodine, d’autant qu’ils sont connus pour être proches.

A croire la page Facebook Culture Gabon 2.0, une des premières à diffuser la photo, les deux jeunes hommes seraient incarcérés à «Sans-Famille», le nom donné à la prison centrale de Libreville. Le motif de cette incarcération n’a pas été donné. La raison est simple, souffle un manager contacté par Gabonreview : «C’est du n’importe quoi cette photo. Les Gabonais cherchent juste le buzz !»

Le même manager informe d’ailleurs que dans la nuit du jeudi, McBrigth «était en ligne sur son WhatsApp jusqu’à 23 heures». Joint par Gabonreview, Prince Boussombo, manager du jeune rappeur, reste indisponible pour infirmer ou confirmer l’incarcération de l’artiste produit par Negrattitude, le label de Franck Ba’Ponga.

Pour ce qui est de Chambre à Louer, certains doutent qu’il ait vraiment été incarcéré. En début novembre courant, le jeune humoriste avait simulé sa propre mort. «J’ai voulu faire un buzz», avait-il fini par avouer le 9 novembre dernier. Il n’a visiblement pas fini d’en faire.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. SERGE MAKAYA dit :

    Ce qu’il faut au Gabon, c’est d’ouvrir quelques maisons supplémentaires de PSYCHIATRIE. Car beaucoup de nos enfants deviennent FOUS. A Ntare Nzame !!!

Poster un commentaire