HABANA

 

La Military Reporters and Editors Association (MRE) vient de récompenser des reporters de la voix de l’Amérique – Voice of America (VOA) – pour leur reportage sur la lutte contre le braconnage des éléphants au Gabon : ‘’VOA Special Report : Saving Gabon’s Forest Elephants’’. «Le reportage est très complet et le montage est soigné, avec des graphiques informatifs et une superbe cinématographie», s’est réjoui le jury de l’organisation prééminente des professionnels des médias américains spécialisés dans la sécurité nationale.

Pour un reportage sur le braconnage des éléphants du Gabon des reporters de la VOA ont été primés. (Arrêt sur image du film documentaire). © VOA/Capture d’écran Gabonreview

 

Belle reconnaissance du travail des reporters de Voice of America (VOA), le service de diffusion internationale par radio et télévision du gouvernement américain. Carla Babb, Betty Ayoub, Ricci Shryock, Tatiana Mossot, Laurence Gomez et Elizabeth Arrott, viennent de remporter le prix 2021 de la Military Reporters and Editors Association (MRE) pour le documentaire « VOA Special Report : Saving Gabon’s Forest Elephants ».

A travers son concours de journalisme, la MRE, organisation prééminente des professionnels des médias américains spécialisés dans la sécurité nationale, récompense les reportages militants exceptionnels dans six catégories : reportage d’actualité imprimé et en ligne, photographie, télévision, radio, commentaire et projet étudiant. L’équipe de VOA a été primée dans la catégorie télévision.

Les juges MRE ont qualifié le reportage de «très instructif sur le braconnage des éléphants dans la nation africaine du Gabon et sur la manière dont l’armée américaine contribue à former les gardes forestiers gabonais pour mieux protéger les animaux et capturer les braconniers. Le reportage est très complet et le montage est soigné, avec des graphiques informatifs et une superbe cinématographie».

Tourné il y a un peu plus d’un an, ce mini-documentaire présentait l’une des dernières actions de lutte contre le braconnage menées par l’armée américaine en Afrique avant que la pandémie du coronavirus ne mette ces programmes en veilleuse. Le Gabon, qui abrite plus de la moitié des éléphants de forêt d’Afrique, est au cœur de la lutte contre le braconnage. Carla Babb, la première journaliste à s’être intégrée dans l’armée américaine dans le cadre d’une mission de lutte contre le braconnage, a suivi une petite équipe de l’armée américaine qui formait des gardes forestiers gabonais. Elle a pu se faire une idée de la lutte pour sauver les éléphants du Gabon.

«Félicitations à Carla Babb et à toute l’équipe de VOA qui a su faire la lumière sur la pratique très cruelle du braconnage», a déclaré la directrice par intérim de VOA. «Ce prix témoigne de l’engagement de Voice of America à apporter des histoires fortes à notre audience mondiale», a ajouté Yolanda Lόpez.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Les milliers d’éléphants abattus doivent être fiers de passer à la télé !

  2. Milangmissi dit :

    Pendant ce temps Gabon TV filme le président qui leurs adresse plus la parole

Poster un commentaire