mdas

 

S’étant récemment distingué de ses 5 concurrents lors de la petite finale nationale grâce à son projet «Rock organics compost», Rock Fortuney Ndendzi représentera le Gabon à la finale du concours inter-régional « Mon idée, mon entreprise » prévue les 3 et 4 octobre prochain à Lomé, au Togo. 

Rock Fortuney Ndendzi, gagnant national du concours MIME 2022. © Gabonreview

 

Le gagnant pendant son pitch, le 27 septembre 2022, à Libreville. © Gabonreview

Le 27 septembre dernier au siège du Bureau national de l’AUF sis à l’Université Omar Bongo (UOB), à Libreville, a eu lieu la petite finale nationale du concours inter-régional « Mon idée, mon entreprise » (MIME 2022). Au terme de cette compétition, face à ses 5 adversaires, Rock Fortuney Ndendzi a pu tirer son épingle du jeu grâce à son projet «Rock organics compost». Il ira donc défendre le Gabon les 3 et 4 octobre prochain à Lomé, au Togo, pour la finale inter-régional.

«Mon projet est dénommé  »Projet de valorisation des déchets  biodégradables  pour la production d’engrais organiques ». De plus, il faut retenir que mon projet apporte des solutions contre l’insalubrité et constitue une alternative aux engrais chimiques utilisés dans l’agriculture. Il s’agit simplement de produire et de commercialiser des engrais organiques à faible coût à partir des déchets biodégradables recyclés», explique l’étudiant passionné d’agriculture inscrit en Master  2 (parcours Recherche) au Département de Sociologie à l’UOB.

«C’est une fierté pour moi et ma famille de pouvoir représenter le Vert-Jaune-Bleu a une compétition d’une telle envergure. Mais le plus difficile reste à venir. C’est pourquoi nous travaillons avec les collaborateurs de l’AUF pour affiner mon projet pour remporter la victoire finale au Togo», se réjouit celui qui s’est spécialisé dans la production des engrais « bio ».

Favoriser la culture entrepreneuriale

Joseph Indjendje, responsable du Centre d’employabilité francophone de Libreville inauguré en juillet dernier, a indiqué que ce concours avait pour objectif de «favoriser la culture entrepreneuriale parmi les étudiants des universités membres de l’AUF de l’Afrique centrale et Grands Lacs et de l’Afrique de l’Ouest».

Ce concours trouve en effet son intérêt dans le fait que les universités de l’espace francophone sont confrontées à trois défis principaux, à savoir : le défi de la qualité de la formation, de la recherche et de la gouvernance ; le défi de l’employabilité des diplômés ; et défi institutionnel pour l’implication des universités dans les évolutions économiques, culturelles et linguistiques de nos sociétés. La Direction régionale Afrique centrale et des Grands Lacs (DRACGL) et la Direction régionale Afrique de l’Ouest (DRAO) de l’AUF ont donc initié ce concours afin d’y apporter des réponses concrètes. 

Dans le cadre de l’édition 2022, sur le plan national, les porteurs des 6 projets retenus ont présenté pendant plus de 2 heures leur pitch (résumé) devant le jury expérimenté sur les questions d’entrepreneuriat et de management. Le représentant du Gabon s’est dit très heureux d’avoir été  victorieux à l’issue de la délibération du jury.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire