TATIE

 

Avec le décès de George Floyd, l’afro-américain mort sous le genou d’un policier blanc aux Etats-Unis, les mouvements Black power, Black lives matter ont subi une renaissance à travers le monde avec à la clé, le ralliement de la mode. Au Gabon, la styliste et créatrice Doriane Leet Cooper de l’atelier 3 points s’y est mise avec sa dernière collection qui a pour essence le métissage. La séance photo et la présentation privée de cette collection ont eu lieu le 10 août.

Shooting des nouveaux modèles de la maison 3 points le 10 août. © D.R.

 

« La mode traîne-t-elle du talon quand il s’agit de mixité ? » A cette question, Doriane Leet Cooper répond par la négative. La lutte contre les discriminations raciales est un combat loin d’être achevé à travers le monde, et avec sa nouvelle collection, la styliste et créatrice de l’atelier 3 point a décidé d’en faire un véritable « statement ».

A travers ses nouveaux modèles, Doriane a choisi de briser les frontières de peaux voire de tailles, en jouant la carte du métissage et l’acceptation de l’autre. Sur la scène aménagée le 10 août pour la séance photo et la présentation privée de sa nouvelle collection, la mixité a été célébrée. Mannequins noirs, blancs, asiatiques, albinos ont partagé la même scène, arborant fièrement les dernières créations 3 points.

La styliste et créatrice Doriane Leet Cooper de l’atelier 3 points. © D.R.

«Aujourd’hui, il s’agit d’un spot publicitaire avec un grand message. En ce moment tout le monde est sur le Black power, Black lives matter. J’ai envie de dire que ce sont toutes les vies qui comptent. Tout le monde est beau. Toutes les femmes sont belles sans distinction d’origine. Donc, toutes les vies comptent, c’est le message que je veux lancer aujourd’hui», a déclaré Doriane Leet Cooper. Avec sa nouvelle collection, elle promeut le métissage via la réunion des 5 continents. «On a une asiatique habillée en africaine, une caucasienne habillée en asiatique… Même au niveau de make-up, il y a du noir et du blanc sur les visages pour mettre en exergue la mixité. Cette mixité que je mets en exergue parce que j’aime la justice. Ce qu’il s’est passé du temps de l’esclavage, doit être un lointain souvenir. Ceux qui sont nés hier ne devraient pas porter préjudices à ceux qui sont nés aujourd’hui. Donc, qu’on oublie le passé et qu’on avance. C’est ça le message que je veux faire passer», a-t-elle proposé, expliquant l’esprit de cette nouvelle collection qui n’est pas encore disponible sur le marché.

Élégants, les modèles allient tradition et modernité. Des pièces phares qui rappellent les coupes tendances parées de bons détails souvent déclinées dans les créations 3 points dont le talent et l’inspiration de la créatrice sont appréciées quand bien-même, beaucoup spéculent sur les coûts des tenues. «3 points est une marque accessible à tout le monde. C’est-à-dire que la créatrice ne s’arrête pas sur un certain niveau social. Elle peut concevoir pour toutes les dames quel que soit le niveau social», a tranché Corine de CM Com. «C’est vrai qu’elle habille de grandes dames et on pense que ce n’est pas forcément accessible mais c’est une idée préconçue. C’est le contraire. Il y en a pour toutes les catégories. C’est une créatrice, c’est une styliste qui n’est pas fermée à un certain niveau social», a-t-elle poursuivi à côté de Doriane Leet Cooper qui, avec ses créations, plaide pour une reconnexion au monde. «Unicité, lumière, renaissance», a-t-elle fait savoir, sont l’essence de cette nouvelle collection.

3 points est une maison de couture et enseigne gabonaise dirigée et créée par la styliste Doriane Cooper formée à la Santa Monica College aux États-unis. La maison ouvre son premier showroom et atelier à Libreville où Doriane Cooper accompagne, met son savoir et sa créativité à la disposition de la femme gabonaise avec des conseils personnalisés. D’aucuns estiment que 3 points redonne à la femme le goût de plaire «une finesse d’exception». «De par ses lignes épurées et l’utilisation de matières nobles et chics, la maison 3 points crée la surprise par une ligne de vêtements distingués uniques et glamour». S’accorde-t-on à dire.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire