TATIE

Pierre-Emerick Aubameyang vient de faire don d’un maillot floqué «Black Lives Matter» au musée de Londres qui amasse et expose depuis avril 2020, des objets qui tenteront de rendre compte aux générations futures ce que fut le monde durant la pandémie de Covid-19.

Pierre-Emerick Aubameyang et son maillot floqué «Black Lives Matter» donné au musée de Londres. © Instagram

 

L’exposition «Collecting Covid» du musée de Londres, visant à rendre compte aux générations futures ce que fut le monde durant la pandémie de Covid-19, s’est enrichi d’un nouvel artéfact. Pierre-Emerick Aubameyang vient de faire don d’un maillot floqué «Black Lives Matter», un mouvement politique né en 2013 aux États-Unis dans la communauté afro-américaine militant contre le racisme systémique envers les Noirs.

«J’espère que cela rappellera qu’à ce moment, le football s’est battu contre toutes les formes de racisme et que cela inspirera les jeunes générations», a affirmé le capitaine d’Arsenal. Les clubs de Premier League (championnat anglais de D1), ont rendu hommage au mouvement lors de leur retour à la compétition en juin, portant le badge Black Lives Matter sur leurs maillots tout au long des matchs du Project Restart. Cela a depuis été remplacé par le slogan «Pas de place pour le racisme».

Durant les deux premières journées de championnat consacrant le retour à la compétition, les noms des joueurs sur les maillots ont été remplacés par «Black Lives Matter», en solidarité aux manifestations aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans le monde entier, qui ont suivi le meurtre de George Floyd par des policiers américains à Minneapolis, dans l’Etat du Minnesota.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire