" " Musique : L’album "Itsitsi" de DJ Pression dans les bacs | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

DJ Pression a présenté le 7 mai son album « Itsitsi ». Riche de 10 titres, cet album où se mêlent des sons traditionnels et modernes est une saine invitation à la prudence. A travers cette production, l’artiste nourrit l’ambition de conquérir le Gabon, l’Afrique et le monde.

DJ Pression le 7 mai. © D.R.

 

Le 7 mai, l’album « Itsitsi » de l’artiste DJ Pression a officiellement été présenté au public. En langue kota, itsitsi signifie  « doucement ».  L’album est une saine invitation à la prudence et à la sagesse pour semer l’harmonie autour de soi. L’artiste préconise d’éviter les chemins rapides, respecter les codes et étapes de la vie au risque de se faire rattraper par la loi de la nature. Comme qui dirait, «qui va lentement va surement».

L’album compte 10 titres dont les plus emblématiques sont  Itsitsi, Ezobolo et Ebokoboko à la source. Avec cette production, a fait savoir le manager de l’artiste, DJ Pression a voulu «repartir à la source». Qu’à cela ne tienne, on y retrouve des rythmes inspirés de la Ntcham, la Rumba, etc. sertie de trois belles collaborations.

Une partie du spectacle offert. © D.R.

DJ Pression chante tout aussi l’amour. Il a rendu un vibrant hommage à l’ancien Premier ministre issu de la province de l’Ogooué-Ivindo, Franck Emmanuel Issozet Ngondet. Lui-même originaire de cette province, il est produit par le label Puissance 6 dont l’une des missions est la promotion de la province de l’Ogooué-Ivindo. Se greffe ensuite une chanson de mariage pour montrer aux mélomanes que DJ Pression est capable de répondre à leurs différentes attentes.

Cet album marque, selon son manager, «l’avènement de DJ Pression dans l’écosystème musical sur le plan mondial»«Nous invitons les acteurs de l’industrie musicale au Gabon à ne plus faire sans DJ Pression. En pleine crise de Covid-19, il a fait un album solo et a voulu réaliser son rêve. Il a invité les grands artistes congolais et gabonais. Aujourd’hui, c’est un artiste. Il a commencé par des musiques d’emprunt et ce n’est plus le cas».

Pour lui, «après Kaki Disco qui a fait bouger le Gabon, aujourd’hui c’est DJ Pression». Avec cet album DJ vise, entre autres, Trace TV. Il souhaite que ses clips soient diffusés sur les grandes chaînes de promotion musicales internationales. Il envisage de faire le tour de l’Afrique, voire le tour du monde pour vendre la culture gabonaise en général et celle de l’Ogooué-Ivindo en particulier. Lors de la cérémonie de présentation de l’album, il a offert un petit spectacle, au grand bonheur des personnes présentes qui l’ont par ailleurs encouragé à s’épanouir pleinement dans le domaine musical.  L’album est vendu au prix de 5 000 francs CFA.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire