HABANA

 

Président du Conseil d’administration du groupe Gabon télévisions, Mathieu Koumba est décédé très tôt ce jeudi 25 novembre 2021. Journaliste émérite, il a passé toute sa carrière à la télévision nationale, canal par lequel il aura marqué le monde médiatique pendant 24 ans. Né en 1964, il rejoint les étoiles à l’âge de 57 ans.

Mathieu Koumba, président du Conseil d’administration (PCA) du groupe Gabon télévisions jusqu’à sa mort. © Montage Gabonreview

 

Tout le monde se souvient encore du visage jovial et placide de Mathieu Koumba. Lui que les internautes gabonais avaient surnommé le réinventeur de la formule de l’eau après qu’il ait dit par erreur « H20 » au lieu de « H2O », alors qu’il présentait la principale édition d’information de la première chaîne de télévision gabonaise. Cette bévue avait fait de lui une « star » si bien que même ceux qui ne regardaient pas les programmes de la télévision nationale, savaient à quoi il ressemblait.

La cinquantaine révolue, distingué et d’une correction irréprochable, il est décédé ce 25 novembre très tôt le matin. «Il m’a dit il y a 5 jours, qu’il avait le Covid et il était hospitalisé au CHU d’Angondjé» a confié un de ses proches, désarçonné par la triste nouvelle. Journaliste émérite, il a passé toute sa carrière au sein de la télévision nationale où il a occupé tour à tour de hauts postes de responsabilité.

Que de chemin parcouru depuis ses premiers pas ! Mathieu Koumba entre à télévision nationale, à l’époque RTG1, sur concours spécial avec David Ella Mintsa et Max Olivier Obame, en 1997. Il est tout de suite affecté aux actualités télévisées où il anime, avec ses deux collègues, sous le mentorat de Paul Mbadinga Matsiendi un nouveau programme, « Infos matin », qui vient d’être créé par Micheline Koumba, directrice des programmes, sous la direction de John Joseph Mbourou, directeur général de la RTG1. «Ses pas dans cette nouvelle activité sont jugés satisfaisants», se rappelle Max Olivier Obame selon qui, grâce à un programme de formation mis en place par le ministère de la Communication, Mathieu Koumba est admis à l’Institut français de presse (IFP), le département Information et communication de l’Université Paris II Panthéon-Assas.

«Dans la même université, il prépare un Master en communication puis il rentre au pays», poursuit Max Olivier Obame qui indique que Mathieu Koumba était également titulaire d’une maîtrise en gestion obtenue au Maroc. En 2003, il est nommé directeur adjoint des actualités parlées à la première chaîne avant d’être promu l’année suivante, directeur des actualités parlées. En 2006, il est nommé directeur général adjoint de la deuxième chaîne de télévision nationale (RTG 2). Deux ans plus tard, il est promu à la RTG 1 comme directeur général adjoint chargé de la télévision. En 2015, il est nommé directeur général de Gabon télévision, puis en 2017, président du Conseil d’administration (PCA) du groupe Gabon télévisions. Il occupera cette fonction jusqu’à sa mort ce 25 novembre 2021. Il appartient désormais à ce petit cercle lumineux des journalistes émérites qui ont façonné l’univers médiatique gabonais.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. SERGE MAKAYA dit :

    Mon fils, repose en paix. Je n’oublierai jamais ce que tu as fait pour moi. Que Nzame te protège. Et qu’il protège aussi ta famille.

Poster un commentaire