HABANA

 

La 8e édition de la campagne Octobre rose a officiellement été lancée depuis le 1er octobre. Le mouvement féministe l’Appel des mille et une (Amu) s’est engagé dans cette offensive contre les cancers féminins, à travers des campagnes de sensibilisation et de dépistage auprès des publics féminins. Pour les mille et une, parler du cancer n’est pas un tabou.

L’Amu en campagne de sensibilisation sur le terrain. © D.R.

 

Comme l’indiquait récemment le Dr Prisca Atsame, 1 femme sur 9 pourrait être atteinte d’un cancer du sein et 1 femme sur 27 pourrait en mourir. Cependant, le cancer du sein guéri dans 90 % des cas et celui du col de l’utérus présente de bonnes chances de guérison s’ils sont détectés très tôt.  D’où la nécessité pour les femmes de se faire dépister.

Pour les motiver, le mouvement féministe l’Appel des mille et une (Amu), dans le cadre de la campagne Octobre rose, a lancé une offensive contre les cancers féminins à travers des campagnes de sensibilisation. «Le cancer n’est pas un tabou», estime l’Amu pour qui, le thème de cette année « Le dépistage, un bon réflexe qui peut nous sauver la vie », rappelle l’importance de ce combat contre les cancers féminins.

Depuis le 1er octobre, le mouvement s’est engagé dans cette campagne à travers des campagnes de sensibilisation et de dépistage auprès des publics féminins pour parler de cancer sans tabou. Avec l’appui de la Fondation Sylvia Bongo, ses coordinations se sont dans plusieurs quartiers de Libreville pour sensibiliser les femmes sur les cancers féminins et les inciter au dépistage. Armé du slogan «Octobre rose, je m’engage et toi ?», l’Amu distribue des pins et informations relatives aux centres dédiés au dépistage.

L’Amu qui s’est toujours engagé dans cette campagne, indique que par le passé, grâce à ces campagnes de sensibilisation soldées par des dépistages, des cas de cancer avaient été détectés parmi les adhérents. Si ces cas ont été suivis, aujourd’hui le mouvement se dit motiver à en parler d’avantage afin d’emmener plus d’une, au-delà des rangs de ce mouvement, à découvrir leur statut. Avec pour slogan.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Milangmissi dit :

    Toujours de la communication, après avoir collé vos affiches et lancé vos slogans pouvez vous nous dire comment faire une mammographie si on habite pas libreville?

Poster un commentaire