TATIE

Le corps sans vie d’un agent de cadastre en poste à Okondja, chef-lieu du département de la Sébé-Brikolo dans la province du Haut-Ogooué, a été retrouvé pendu à un arbre, le 18 novembre.

Le corps sans vie d’un agent de cadastre en poste à Okondja, retrouvé pendu à un arbre. © D.R.

 

En poste au service de cadastre d’Okondja, chef-lieu du département de la Sébé-Brikolo dans la province du Haut-Ogooué, et recherché par la gendarmerie pour viol présumé sur mineure, le nommé Arsène O.K a été retrouvé pendu à un arbre le 18 novembre.

Selon le site d’informations Gabonews qui donne l’information sur le triste épisode de fin de vie de cet homme disparu depuis quelques jours de la ville, son corps en décomposition a été retrouvé le 18 novembre vers 16 heures. La forte pluie qui s’est abattue sur la ville n’aurait pas permis de déplacer le cadavre. Ce n’est que quarante-huit heures après la sombre découverte que sa dépouille a été enterrée. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues. Il laisse derrière lui plusieurs enfants.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Serge Makaya dit :

    C’est très courant que de déguiser un assassinat par un suicide. Au B2, de mon temps, ce régime sanguinaire le faisait déjà. Pitié!!

Poster un commentaire