mdas

 

A travers un communiqué le 5 août, la Façade maritime du champ triomphal (FMCT), annonçait l’ouverture de la Promenade nord pour le 20 août. Déçus par cette annonce à la vue du site dont les installations ne tiennent toujours pas la promesse des fleurs, plusieurs internautes gabonais se sont lâchés sur la toile.

La Promenade de la Baie des rois. © D.R.

 

Ambitieux, audacieux et novateur. C’est ainsi qu’était présenté au Gabon, un projet prioritaire pour le secteur de l’immobilier et de l’habitat à l’horizon 2023. Lancé en 2013 sous l’appellation de «Champ Triomphal Port-Môle», la Marina de Libreville se voulait un hub attractif, avec  un centre de conférences, des commerces, des bureaux  érigés sur les ruines de Gabon expo, l’ex-foire de Libreville.

Souhaité par le président Ali Bongo qui voyait très grand pour son pays, le projet était présenté comme l’une des principales zones d’attraction en Afrique centrale et de l’ouest. Le chantier avait démarré par le dragage et le remblai de l’espace maritime mais 3 ans après le lancement du projet, sur le site où trônait la maquette du Champ Triomphal Port-Môle, les travaux étaient à l’abandon, la bâche qui faisait rêver certains, retirée.

Les ambitions revues à la baisse

Le «Champ Triomphal Port-Môle» était-il mort et enterré ? Non ! En 2016, le projet est rebaptisé «Baie des rois». Soit, un quartier d’affaires de plus de 40 hectares respectant les principes du développement durable et de l’urbanisme écologique. Le site devait compter 205 000 m2 de bureaux, 41 000 m2 de logements, 79 000 m2 d’espaces commerciaux, des hôtels et des équipements (un musée, un aquarium, un pôle bus et un parking, un village des arts, etc.). Mais les ambitions avaient été revues à la baisse puisque sur le site, on promettait désormais trois immeubles et un centre commercial à livrer à l’horizon 2025.

Se prêtant à l’exercice des Matinées du PAT,  le 16 mars dernier, le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme annonçait qu’une partie du chantier de la Baie des rois sera livrée en août 2022. Olivier Nang Ekomie parlait principalement de la promenade du front de mer longue d’environ 1km et pourvue de 8 kiosques commerciaux faits en bois. Un chantier à 20 milliards de francs CFA qui avaient été levés par emprunt obligataire. A travers un communiqué le 5 août la Façade maritime du champ triomphal (FMCT), filiale du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) en charge du chantier, sans doute pour coller à la promesse du ministre, a annoncé l’ouverture de cette promenade pour le 20 août, avec à la clé, un concert 100% live gratuit sur le site de ce projet ambitieux.

Rien à voir !

Au regard des images officielles du site, les internautes gabonais ont exprimé leur déception. «L’ingénieur ou l’architecte avait bien dessiné sur la maquette, mais les maçons du cœur n’ont pas respecté les plans obligé de faire les petites chambres américaine en planches… Je vends ma nationalité siouplait», a posté l’un d’eux. «Un concert pour inaugurer des box du PMUG. 7000 milliards de dettes. Tout ça pour ça», s’est plaint un autre. «Quelle urgence d’ouvrir cette promenade ?», a interrogé une internaute quand une autre a subtilement comparé cet espace au «nouveau studio photo de Libreville».

Certains se sont moqués de «la beauté de ce chef d’œuvre qui n’a aucun égal sur le continent africain» quand d’autres ont simplement lâché «rendez-nous Gabon expo !». «La maquette à plusieurs milliards se termine par un chemin ? Donc les immeubles se sont volatilisés ? Où sont les gratte-ciels et le quartier d’affaires que vous avez promis ?», ont questionné certains. «Fier de ce pays. Un projet à la hauteur de ses dirigeants. Je suis fier d’être Gabonais. Vraiment bravo !», a ironisé un autre déçu. «Un projet ambitieux ? Plusieurs années de travaux. Marina de Libreville, Baie des rois, et au final deux ruelles et quelques cabanes en bois» a renchéri un autre.

Les internautes estiment qu’il n’y a en somme, «rien à voir lors de cette promenade». Le chantier ira-t-il à son terme ? La question reste entière.

 
GR
 

7 Commentaires

  1. L'observateur Gabonais dit :

    😭😭😭 jusqu’à quand Seigneur, jusqu’à quand ?

  2. Bolan dit :

    Cela ressemble à un montage mafieux financier grossier de plus. Qu’on ne qualifie plus!

  3. aze dit :

    Aucun commentaire. C que tout le monde s’en fout.

  4. Eyogol dit :

    Lol.40 hectares. De quoi garer mon vx.

  5. Anastasie dit :

    C’est vraiment n’importe quoi vendeurs d’illusions

  6. Wilfranck Obame Ondo dit :

    Rien ne m’étonne plus dans ce Gabon.
    Il n’y aura même pas une enquête pour savoir ce qui c’est passé.

Poster un commentaire