TATIE

La situation administrative et financière des membres de l’encadrement technique de la sélection nationale de football a été régularisée le 23 septembre, un an après leur prise de fonctions. Les concernés ont reçu au passage, la coquette somme de 510 millions de francs CFA.

Quatre membres de l’encadrement technique des Panthères du Gabon viennent de recevoir 510 millions de francs CFA, après la régularisation de leur situation administrative et financière. © comogeneraringresos.com

 

Exerçant sans contrat et sans salaire depuis leur prise de fonctions en août 2019, les membres de l’encadrement technique de la sélection nationale de football ont été régularisés. Le Directeur technique national (DTN), Raphaël Nzamba Nzamba, le sélectionneur national adjoint, Anicet Yala Ngoukou, le manager général des Panthères du Gabon, Pierre-François Aubameyang, et le préparateur physique, Cyril Plouzennec, ont signé leurs contrats le 23 septembre, au siège de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot).

Cette régularisation contractuelle (1er août 2019 au 31 décembre 2021) s’est accompagnée d’une régularisation financière à hauteur de 510 millions de francs CFA aux quatre membres de l’encadrement technique. «Cette régularisation était une obligation morale pour un traitement équitable de nos techniciens», a écrit le ministre des Sports sur Facebook. Selon Franck Nguema, cet aboutissement motivera davantage les concernés à relever le défi des éliminatoires à la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021 et du Mondial 2022.

«Les défis des éliminatoires de la Can 2021 et de la Coupe du Monde 2022 que doivent relever les Panthères, pour l’honneur du pays, nécessitent toute la concentration des joueurs certes, mais aussi toute la sérénité de l’encadrement technique», a conclu Franck Nguema.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire