mdas

 

Le sélectionneur du Gabon s’est justifié, le 19 mai à Owendo, sur la non-présence de Didier Ndong dans le groupe retenu pour affronter la RDC et la Mauritanie, en juin. Selon Patrice Neveu, le milieu de terrain n’a pas été sélectionné en raison de sa situation en club, mais reste «totalement sélectionnable».

S’il retrouve de la stabilité en club, Didier Ndong devrait réintégrer la tanière des Panthères du Gabon. © resfu.com

 

Y aurait-il un malaise Didier Ndong au sein de l’équipe nationale de football ? Non, a assuré le sélectionneur national, le 19 mai à Owendo. Si le milieu de terrain n’est pas présent dans la liste des joueurs pour affronter la RDC et la Mauritanie, en juin prochain, c’est simplement en raison de son instabilité en club. Sociétaire de Dijon (D2 française), Didier Ndong a été prêté la saison dernière à Yeni Malatyaspor (D1 turque). Une expérience amer, puisque le joueur s’est séparé du club turc, en mars dernier, pour impayés de salaire. Depuis, il est rentré à Libreville.

«J’ai échangé dernièrement avec lui, il est bien sûr totalement sélectionnable (…) Malheureusement il a quitté son club en Turquie, où il n’était pas été rémunéré. Il a donc pris la décision, en accord avec son club, de négocier ce qui pouvait l’être financièrement», a expliqué Patrice Neveu. «Il appartient encore à Dijon pour une saison, j’essaie de le mobiliser pour lui trouver un nouveau point de chute, afin de se relancer (…) Pour l’heure, je ne peux pas le sélectionner car ça fait deux mois qu’il est à Libreville. Il est donc disqualifier pour les deux prochaines rencontres à venir de l’équipe nationale», a ajouté le technicien français.

«Me tenir à ses côtés»

Des explications on ne peut plus claires. La non-convocation du joueur de 27 ans n’est donc pas liée à l’épisode de novembre 2O21. Désireux de protester contre les arrestations de Stéphane Nguema et des représentants de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), en marge du rassemblement des Panthères, Didier Ndong n’a pas embarqué pour Franceville avec ses coéquipiers de l’équipe nationale pour y défier la Lybie dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022.

Une attitude qui lui avait valu de ne pas être retenu pour la Can 2021 au Cameroun. Depuis, son retour en sélection est toujours attendu. «On ne va pas revenir sur le passé. Le but c’est d’avancer et qu’il progresse. Malgré les erreurs qu’un joueur peut commettre, mon rôle est d’être à ses côtés pour le soutenir et faire en sorte qu’il se reprenne», a conclu Patrice Neveu.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire