HABANA

 

Trois jeunes pousses sont en passe d’intégrer la tanière des Panthères du Gabon. Il s’agit de Nathan Ngoumou (21 ans), Ulrick Eneme Ella (20 ans) et Yannis N’Gakoutou (22 ans), trois binationaux dont le changement de nationalité sportive est en cours.

Nathan Ngoumou est l’un des trois jeunes qui pourraient intégrer la tanière des Panthères du Gabon. © Toulouse FC

 

La sélection nationale de football va s’enrichir de nouveaux éléments. Il s’agit de Nathan Ngoumou (21 ans), Ulrick Eneme Ella (20 ans) et Yannis N’Gakoutou (22 ans), trois binationaux ayant donné leur accord pour intégrer les Panthères du Gabon. «Les dossiers administratifs gabonais de ces trois joueurs sont prêts. Nous n’attendons plus que l’accord de la Fédération internationale de football association pour le changement de nationalité sportive. Car ces joueurs ont déjà évolué avec les équipes de jeunes de la France», a confié une source proche du dossier, dans L’Union du 22 septembre.

Né en mars 2000 d’une mère gabonaise et d’un père camerounais, Nathan Ngoumou a fait sa pré-formation aux Girondins de Bordeaux (D1 française) avant d’intégrer le centre de formation de Toulouse lors de la saison 2017-2018 pour deux saisons. Le jeune ailier de Toulouse (D2 française) compte déjà 3 buts cette saison. Il a été international U19 et U23 français.

Yannis N’Gakoutou, quant à lui, a débuté le football à la JA Drancy avant de se former dès 2015 à l’AS Monaco (D1 française) où il a notamment remporté la Coupe Gambardella avec les U19 en 2016. Né en septembre 1993, ce joueur percutant et puissant pouvant évoluer sur toute la ligne défensive s’est engagé avec le club de Lyon – La Duchère (D4 française) pour une saison. Enfin, on ne présente plus Ulrick Eneme Ella, l’attaquant U23 de Brighton (D1 anglaise), courtisé depuis plus d’un an par le sélectionneur Patrice Neveu.

Trois jeunes pousses qui représentent l’avenir de la sélection et non des renforts à court terme comme on pourrait le penser. Encore faudrait-il que les démarches administratives pour la naturalisation des joueurs aboutissent.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Les panthères franco gabonaises !

    Incapable de promouvoir le sport professionnel qu’il juge essentiel (ce n’est pas mon cas )nos digérants se flattent de recueillir les fruits des nations qui forment leurs sportifs.

  2. Lekks dit :

    Comment Yannis peut-il avoir 22ans, si vous écrivez qu’il est né en septembre 1993?

Poster un commentaire