HABANA

 

La ministre de l’Économie et son collègue du Budget ont échangé, le 30 avril par visioconférence, avec une délégation du Fonds monétaire international (FMI). Le meeting a permis aux autorités gabonaises de confirmer la volonté du Gabon de bénéficier de l’appui de la communauté financière internationale dans la réalisation du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Le ministre de l’Economie, Nicole Jeanine Lydie Roboty, lors de la réunion avec la délégation avec le FMI, le 30 mai 2021 à Libreville. © Communication Gouvernementale

 

Réponse du gouvernement à la nécessité de relancer l’économie nationale dans le contexte de crise liée à la pandémie de la Covid-19, le Plan d’accélération de la transformation (PAT) a besoin d’appui financier de poids. En vue d’obtenir cette aide, la ministre de l’Économie et son collègue du Budget ont échangé, le 30 avril par visioconférence, avec une délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par le directeur adjoint du département Afrique au sein de ladite institution.

En effet, «cette rencontre a permis aux autorités gabonaises de confirmer la volonté du Gabon de bénéficier de l’appui de la communauté financière internationale dans la réalisation du PAT». Dans ce cadre, des échanges techniques coordonnés par le ministère en charge de l’Économie auront lieu entre les experts du FMI et ceux des administrations publiques et privées gabonaises au cours des deux prochaines semaines.

En 2017, l’institution de Bretton Woods avait déjà consenti un prêt de 642 millions de dollars au Gabon dans le cadre de son Mécanisme élargi de crédit (MEDC). Selon certains analystes, le FMI avait décidé d’intervenir parce qu’il considérait que la situation économique du Gabon était extrêmement dégradée. Dans le contexte actuel marqué par la crise sanitaire, tout porte à croire que l’histoire se répètera.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Jean .jacques dit :

    Oui.mais depuis des années ce genre de racontées c’est pour bénéficier les mêmes.les recrutements sont suspendus depuis plus de 4 ans est ce que c’est normal?

Poster un commentaire