GR

 

L’assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon, réunie le 29 mai dernier à Libreville, a adopté, entre autres résolutions agréées par son Conseil d’administration, la révocation du mandat d’administrateur de Patrichi Christian Tanasa.

Patrichi Christian Tanasa révoqué du conseil d’administration de Total Gabon. © D.R.

En plus d’avoir perdu son poste d’Administrateur directeur général de Gabon oil compagny (COC) à la suite de son interpellation puis sa détention préventive à la prison centrale de Libreville, dans le cadre de l’opération Scorpion, l’ancien conseiller spécial du président de la République, responsable du Pôle industrie, mines et hydrocarbures, Patrichi Christian Tanasa Mbadinga, vient de se voir révoquer du conseil d’administration de la compagnie Total Gabon où Il siégeait depuis mai 2018.

La décision de révocation de son mandat d’administrateur a été prise et adoptée, le 29 mai dernier, par l’assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon. Cependant, son remplaçant n’a pas encore été coopter pour la poursuite de la durée restant à couvrir du mandat, soit jusqu’à l’assemblée générale statuant sur les comptes de l’exercice 2020.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire