HABANA

 

La fusion-absorption entre Démocratie nouvelle (DN, ex-opposition) et le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) a été finalisée le 7 mai à Libreville. A l’occasion de ce retour de l’enfant prodigue, le secrétaire général du PDG a affirmé que le retour à la maison de René Ndemezo’o, permettra de «renforcer davantage l’hégémonie du parti, en vue d’un bon idéal pour le Gabon et ses populations».

Eric Dodo Bounguendza remettant à René Ndemezo’o, le pagne aux couleurs du PDG, le 7 mai 2021 à Libreville. © Gabonreview

 

Un peu plus d’un mois après son annonce, la fusion-absorption entre Démocratie nouvelle (DN, transfuge de l’opposition) et le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) est effective. La formalisation de ce processus s’est produite le 8 mai à Libreville, lors d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du PDG en présence des six secrétaires généraux adjoints du parti au pouvoir, de ses neuf secrétaires nationaux en charge de l’animation politique provinciale, du directeur de cabinet politique du président du PDG et d’une importante délégation de DN.

«Camarade René Ndemezo’o, le PDG est un parti de masse et d’élite, rassemblant et mobilisant les populations de toutes les provinces du Gabon. Il est ouvert à toute personne qui adhère à ses statuts, sa charte des valeurs et se conforme à son règlement intérieur», a rappelé le secrétaire général du PDG. «Vous êtes donc la bienvenue au PDG. Nous vous souhaitons, de bonne foi, une heureuse arrivée dans le PDG. Vous êtes chez vous. Il n’y a pas d’anciens ou de nouveaux militants. Nous formons, toutes et tous, une grande famille prompte à relever, sans trêve, les défis au profit du parti et, pour l’heure, pour sa régénération et sa revitalisation », a poursuivi Éric Dodo Bounguendza.

Ali Bongo, épicentre de la fusion-absorption

Pour le secrétaire général du PDG, le retour à la maison de René Ndemezo’o permettra de «renforcer davantage l’hégémonie du PDG, en vue d’un bon idéal pour le Gabon et ses populations». Militant du PDG entre 1984 et 2015 avant son retour dans le parti en avril 2021, René Ndemezo’o, pour sa part, a salué la finalisation de la fusion-absorption entre le PDG et DN. «Je voudrais à cet effet rendre un hommage appuyé au président Ali Bongo, qui a pris l’initiative de proposer cette fusion», a-t-il déclaré. Selon le 1er secrétaire de DN, c’est au sortir de l’audience que le président de la république a lui a accordé le 23 mars, qu’il lui a demandé d’examiner favorablement la possibilité d’une fusion absorption entre le PDG et DN.

«Il a développé devant moi tout un ensemble d’arguments convaincants. Il a en particulier fait ressortir que les grands ensembles valent nettement mieux que la multiplication des petites formations politiques en vue de faire grandir notre démocratie», a raconté René Ndemezo’o. La cérémonie a été ponctuée par la remise au leader de la défunte DN et sa suite, des fiches d’adhésion au PDG et des textes régissant le fonctionnement du parti.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Rebourakinda dit :

    Am boula we. Tout ça c’est du vent. Même avec tout les militants de choc, Omar Bongo n’a jamais gagné une seule élection sous le régime démocratique. Blablabla.

  2. Lavue dit :

    La seule chose qui préoccupent les PDGistes c’est la conservation du pouvoir par tous les moyens. Qu’est-ce qu’un bras-cassé comme NDEMEZO’O peut apporter au PDG. Il est revenu pour faire partie de l’organisation de la prochaine grande fraude, et pour batte campagne au nom de sourd-muet aveugle et sévèrement fatigué ALI qui ne pourra ni se déplacer, ni battre en campagne (il est kaputt depuis et tous les Gabonais le savent). Son fameux parti Démocratie Nouvelle absorbé, représentait quoi? Ce vieux malade Fang aime trop le miang. ALI lui en a donné un peu, tel une prostituée il se met à croire qu’il est quelqu’un d’important. Si l’avenir du PDG c’est avec des morts-vivants comme NDEMEZO’O ça fait pitié, vraiment pitié .

  3. Milangmissi dit :

    La camarade Ndemezo’o formalise le retour dans son milieu naturel

    @admingabonreview la camarade là c’est pour signifier que ndemezo’o est une pute ?

    “Toute grande pensée est de l’ordre du lapsus.”Jean Baudrillard

Poster un commentaire